Eps et santé

Pages: 13 (3141 mots) Publié le: 21 août 2011
Sujet écrit II

Sur quelles données scientifiques et didactiques l’enseignant d’éducation physique et sportive doit-il s’appuyer pour apprendre aux élèves du second degré à se préparer à l’effort physique ?

La société « post-moderne » (ERHENBERG) engendre des habitudes sociales marquées par l’insignifiant effort, par « l’accès facile » au monde matériel. Une des conséquences de cettecaractéristique est que l’esprit critique « se perd ». (L. FORESTER, l’horreur économique, 1995).
Nos enfants accèdent aisément à leurs désirs. La société de consommation l’y engage et provoque une tendance chez nos enfants à se laisser guider par leurs pulsions et non plus par la raison. C’est une des raisons pour laquelle on assiste depuis les années 80 à une désaffection des licenciés dans lesfédérations sportives. Selon LOUVEAU, METOUDI et IRLINGER (1990) près des deux tiers des personnes interrogées déclarent avoir régulièrement une pratique physique informelle. On pourrait interpréter ce constat par un refus des valeurs véhiculées par la culture sportive fédérale.
L’ascétisme, effort, souffrance utile, sont vilipendées au profit d’une recherche de plaisir, d’hédonisme, de réussiteimmédiate. (LORET, 1994, Génération glisse)

En éducation physique et sportive (EPS) les enseignants sont confrontés aux mêmes problèmes. Les élèves sont de véritables consommateurs. Ils se demandent pourquoi on ne fait pas du parachute, du canyonning, du ski extrême... Lorsqu’on leur demande ce qu’ils attendent de l’EPS, ils nous répondent pour la plupart d’entre eux, que l’EPS est le reflet despratiques sociales en vogue dans la société.
C’est en ce sens qu’ils perçoivent l’utilité de l’EPS : Permettre à tous les élèves de goûter aux activités physiques et sportives les plus significatives.

C’est dans le prolongement logique de cette tendance que nous comprenons le refus de s’engager dans l’effort. Peur de paraître ridicule ? Peur de ne pas y arriver ? Ou peur tout simplement parceque l’élève ne connaît pas son corps ?
Il est rare de rencontrer des élèves qui établissent un rapport au corps traduisant l’acceptation de l’effort physique.
Nous définirons l’effort physique comme une tendance à s’engager dans l’action. Produire un effort, c’est mobiliser ses ressources affectives, motrices et cognitives afin d’atteindre un but particulier. La notion d’effort est connotée pardes valeurs de souffrance, de réussite différée, par le refus de l’immédiateté.
Par conséquent, préparer l’élève à l’effort physique c’est quelque part susciter l’activité physique. Mais cette activation des ressources suppose que des facteurs interviennent pour entretenir cet effort engagé. La fixation d’un but à atteindre y contribue.
Mais il ne suffit pas de susciter l’action de l’élève pourqu’il accepte la nécessité de l’effort. Accepter l’effort, c’est peut-être aussi connaître les contraintes et les conséquences qu’un effort suggère. Pour passer d’un effort imposé à un effort consenti, peut-être est-il important de fournir à l’élève les « clés » d’une gestion efficace d’un effort inévitable.

L’effort est-il compatible avec la légitime envie des élèves de réussir ? Peut-onenseigner sans poser au préalable un rapport positif à l’effort ? L’effort est-il l’occasion d’apprendre des savoirs spécifiques ?

A la suite de ces réflexions, nous souscrivons à l’exigence faite aux enseignants de faire « apprendre les élèves par l’action » (C. GEORGES, 1983). C’est d’ailleurs une spécificité de notre discipline.
Cela signifie que les conditions d’enseignement doivent permettreaux élèves de mobiliser leur corps dans l’environnement, et de maintenir l’activité aussi longtemps que nécessaire.

Cependant, il est une réalité incontournable en EPS. Le groupe classe est une structure dynamique, évolutive qui oblige l’enseignant à faire des choix d’organisation, de contenus d’enseignement.
Dès lors, nous mettrons en perspective l’idée selon laquelle, c’est par une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Eps et santé
  • Eps et santé
  • Santé et eps
  • Relation entre santé et EPS conférence
  • La santé
  • Santé
  • Santé
  • La santé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !