Erasme

Pages: 5 (1038 mots) Publié le: 11 juin 2012
Éloge de la folie.
C'est un essai néo latin écrit en 1509 et imprimé en 1511. Il est dédié à Thomas More (l'Utopie). Il écrit les grandes lignes de son œuvre lors de ses voyages en Italie et en Allemagne. C'est une des œuvres qui a eu le plus d'influence sur la littérature du monde occidental. Il s'agit d'une fiction burlesque. Il met en scène de façon allégorique la déesse de la folie faisantsa propre éloge, puis Érasme ne va pas hésiter à la transformer en véritable satire. Dans un premier temps, Érasme prend la voix de la folie clame une critique virulente des différentes professions et catégories sociales. Ainsi après avoir emprunté sur les bienfaits de la folie, il termine par l’énonciation de ses véritables idéaux chrétiens.

Biographe d’Érasme.
Érasme est né àRotterdam(Hollande) en 1469 et est mort le 12 juillet 1536 à Bâle(Suisse) . Erasme est un prêtre catholique évangélique, écrivain humaniste et théologien néerlandais. Il est considéré comme l'une des figures majeures de la Renaissance tardive. On le surnomme « Le prince des humanistes »

D'origine modeste, Didier Érasme suit les enseignements de l'école des Frères de la Vie Commune. A dix-sept ans, il prendle nom de  Desiserius Erasmus Roterodamus. Nommé prêtre à vingt-cinq ans, il est décidé à lutter contre obscurantisme. Il parcourt l' Europe à cheval, pour rencontrer ses amis humanistes. Entre 1500 et 1503, il publie les « A dages » et le 'Manuel du Soldat Chrétien', puis réalise une traduction du Nouveau Testament. Il séjourne en Italie, puis retourne en Angleterre  chez Thomas More pourrédiger le fameux 'Éloge de la Folie'. Il regagne les Pays Bas et fait de nombreux séjours à Bâle, où il prépare l'édition de sa traduction de la Bible, qui va déclencher l'hostilité des théologiens réactionnaires. L'influence grandissante de Luther le gêne : il est accusé d'être responsable de l'active 'hérésie luthérienne' croissante. Les deux camps – les Réformés et les tenantsdu catholicisme traditionnel, lui sommant de prendre position, il plaide l'unité et la réconciliation. En 1521, il quitte définitivement les Pays-Bas pour Bâle. Commence la querelle avec Luther, à coups d'Essais Philosophiques. Derrière eux se cristallisent des regroupements annonçant les . Mais Érasme reste un pacifiste convaincu. Il refuse de prendre parti. Pour lui, l'Europe doit s'unir et l'Église doit retrouver sonunité perdue. Face à la montée de l'extrémisme ; Érasme est obligé de fuir à Fribourg. Il reviendra à Bâle passer la dernière année de sa vie.

Qu’est ce qui est critiqué dans l’éducation médiévale ?
Dans « Eloge de la folie », Érasme critique plusieurs aspects de l’éducation médiévale…
 »Faméliques et sordides » : Maigres, douteux, professeurs repoussants.
 »galère, chambre de torture » :école terrible qui révulse et ne donne pas envie d’y étudier. Fait penser à une prison, et donne une impression de réquisitoire, où les élèves sont les accusés.
 »Troupeaux d’écoliers, surmenage » »Ils vieillissent dans le surmenage »  : conditions désastreuses pour le travail, trop d’élèves, cohue, et bruits incessant.
 »empoisonnés de puanteur » : mauvaises conditions hygiéniques, favorables audévpt des maladies bactériennes (gangrène, cas souvent présent dans ce type de pension).
Donne une vision déprimante et accentue la morosité des élèves.
 « Terrifient du regard (..)une classe » : Rapport de peur, climat tendu et rapports très strictes avec les profs.
 »Meurtrissent, fouet » : Châtiments corporels, qui peuvent traumatiser les élèves.
 »Pures extravagances » : Ce que l’on apprendaux élèves est soit erroné, soit dérisoire, ou sans intérêt, ça ne leur servira à rien plus tard.
Ces professeurs ont une très haute opinion d’eux même et se font passer pour des gens extrêmement intelligents alors qu’ils sont ignorants et usent de la crédibilité des parents.

L’éducation médiévale suit un enseignement rétrograde qui ignore l’évolution de la société, c’est un bourrage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Erasme
  • Érasme
  • Erasme
  • Erasm
  • Erasme
  • Erasme
  • Erasme
  • Erasme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !