Ergonomie du siège

Pages: 5 (1010 mots) Publié le: 2 août 2010
Universel, donc ergonomique ? Approche anthropométrique du siège.

Aujourd’hui, il parait évident aux yeux de tout architecte de placer l’Homme au centre de sa réflexion architecturale. Mais, chose moins évidente, quel homme doit-il considérer ? Le questionnement qui fût l’objet de mon travail naquit de l’antagonisme frappant entre ces deux termes ; universel et ergonomique. Pour définir lepremier terme, lorsqu’il qualifie un mobilier, nous dirons qu’il « convient » à tous. Pour définir le second, nous dirons qu’il est particulièrement « adapté » à un type de personne très précis. Que penser alors du mobilier domestique ? S’il convient à tous les occupants de l’habitation, il est alors bel et bien universel. Ce mobilier ne peut donc être particulièrement adapté à tous les occupants,mais bien à un seul dans le meilleur des cas. Si le mobilier adaptable eut pour but de réconcilier l’universel et l’ergonomique, le résultat n’a que anecdotiquement dépassé le domaine du bureau. Devons nous alors en conclure que nous pratiquons quotidiennement un mobilier non-ergonomique ?

L’ergonomie, considérée aujourd’hui comme une véritable science, est un domaine très vaste qui faitintervenir une multitude de facteurs, qui ne sont autres que les caractéristiques précises de l’homme. L’anthropométrie étudie les caractéristiques les plus objectives de l’homme. Elle consiste en l’étude des mensurations humaines. Je focaliserai mon travail sur l’aspect anthropométrique, car c’est de cette notion que part tout mon questionnement. Le terme « mobilier » est quant à lui trop général.Pour me permettre d’approfondir mon raisonnement, je me limiterai au siège au sens large du terme (Chaise – banc - tabouret). En ce qu’il est à mon sens le mobilier le plus proche du corps, il sera une cible idéale à mon travail.

Mon objectif premier est de déterminer si le siège le plus fréquemment utilisé est ergonomique ou non, au sens scientifique du terme. Bien que nous ayons déjà une idéede la réponse à cette question, elle ira plus loin qu’une conclusion positive ou négative. J’entends plutôt vérifier le bienfondé de ces règles ergonomiques, voir de quelle manière elles sont liées à nos automatismes culturels, et le réel impact de leur non respect.

L’adaptabilité sera l’objet de ma seconde réflexion. Est-il en effet judicieux de chercher à adapter parfaitement le mobilier aucorps de l’utilisateur, même pour une courte durée? La position parfaite est-elle possible à trouver rapidement ? Aussi le corps humain est-il capable de rester stoïquement dans la position idéale ou est-ce un leurre ?

Enfin nous en viendrons à étudier certaines réalisations ayant été travaillées avec, au centre de la conception, cette notion d’adaptabilité. Certains exemples sont remarquablesdans leur manière discrète de permettre au corps de trouver une place qu’il jugera adéquate. Nous verrons que parfois sans le moindre mécanisme, il est possible de ne discriminer personne.

Nous ne pourrons faire l’impasse sur une partie plutôt théorique, avant d’entamer une phase analytique. Cette partie théorique aura pour but d’une part de cadrer précisément les termes dont il sera question,ainsi que de situer l’ergonomie dans un contexte. Celui notamment des diverses réflexions que furent celles de nos ancêtre tels que Vitruve, De Vinci, ou plus récemment de Le Corbusier. J’étudierai également l’anthropométrie dans sa partie en relation directe avec l’ergonomie. Quels sont les dimensions corporelles déterminantes pour l’ergonomie, comment les recense t’on et comment ces donnéessont t’elles appliquées en terme de règles ergonomiques, sont autant de question auxquelles répondra ce chapitre.

Ensuite, dans une phase pleinement basée sur l’observation et l’expérience, j’apporterai des réponses à mes interrogations quant au respect de ces règles, quant à la manière dont le corps se comporte sur le mobilier ergonomique ou non, ses efforts pour améliorer sa posture. Nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ergonomie
  • ergonomie
  • Ergonomie
  • Ergonomie
  • Ergonomie
  • Ergonomie
  • Ergonomie
  • Ergonomie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !