Eschyle

Pages: 7 (1608 mots) Publié le: 2 août 2013
Chapitre II : ESCHYLE, Les Choéphores
L’objectif de ce chapitre est d’exposer d’une part les différentes caractéristiques propres à Eschyle dans les Choéphores, d’autre part, celles qui seront rencontrées lors de notre étude des Électre d’Euripide et de Sophocle . En effet, bien que ces trois tragiques se soient réappropriés le mythe selon leur propre style, le fond de la légendedemeureinchangé.
Dans un premier temps, il sera question d’analyser la reconnaissance entre Oreste et Électre en tenant compte de la classification établie par le philosophe Aristote dans son œuvre, la Poétique. Ensuite, nous étudieronsles différents indices mis en place par l’auteur des Choéphores qui permettront à l’ἀναγνώρισις d’aboutir. Enfin, nous clôturerons ce chapitre par l’étude du lexique de lareconnaissance. La question de l’impact qu’un mot est susceptible de susciter est non seulement en fonction du nombre d’occurrences, mais aussi en fonction du personnage qu’il qualifie et de la scène au sein de laquelle il est employé.
2.1. Caractéristiques de la reconnaissance
L’ἀναγνώρισιςest bien présente dans les Choéphores puisqu’il s’agit d’une tragédie du retour . Elle est essentielle àl’action car c’est grâce à cette reconnaissance que la vengeance va se produire.
2.1.1. Les scènes de reconnaissance dans lesChoéphores
Cette pièce d’Eschyle est, selon nous , constituée de trois reconnaissances qu’il est préférable d’analyser séparément en soulignant l’apport de chacune d’elle à la tragédie d’Eschyle.
Oreste et Électre
L’œuvre s’ouvre sur une reconnaissance entre Oreste et Électre .Il procède à l’identification de sa sœur qui se trouve parmi une procession de femmes se dirigeant vers le tombeau d’Agamemnon (v. 10-18). Il la reconnaît par l’expression de sa douleur. Nous pensons qu’Électre par ses gestes devait davantage se démarquer desautres servantes facilitant ainsi son identification.
Lorsqu’Électre arrive au tombeau d’Agamemnon, elle découvre l’offrande déposée parOreste : une mèche de cheveux (v. 168 ff.), en signe de deuil. Il en a également déposé une à Inachos , le dieu fleuve d’Argos. Cette dernière constitue un indice pour Électre de la présence du justicier à Argos. Un deuxième signe vient confirmer ses soupçons :, des traces de pas, semblables quant à la forme aux siennes, se trouvent à proximité du tombeau (v. 205 ff.). Oreste, assuré de la loyautéde sa sœur après avoir assisté à observé la découverte des indices, sort de sa cachette, suivi de Pylade, et se dévoile à sa sœur, qui ne le reconnaît pas (v. 219). Un troisième indice, une étoffe brodée par la main d’Électre, est nécessaire à la princesse pour avoir foi en ses propos (v. 231-232). Ce signe est l’objet qui permet la reconnaissance d’Oreste par Électre (v. 233 ff.).
Cettepremière ἀναγνώρισις se produit très tôt dans la pièce (v. 16).La scène apparaît furtive puisqu’il semblerait que d’un seul coup d’œil , Oreste parvienne à identifier sa sœur en la reconnaissant grâce à l’affliction qu’elle porte sur son visage (v. 16-18). Cependant, il n’est assuré de son identité qu’en écoutant secrètement la discussion qu’elle a avec le chœur .
Il serait hasardeux , pensons-nous, devouloir classer cette scène dans la taxonomie établie par Aristote. En effet, cette scène d’ἀναγνώρισις a lieu rapidement et il importe davantage de préciser la valeur émotionnelle contenue et qu’elle vise à transmettre au public . B. Perrin, en 1909, a tenté de classer cette scène dans la classification qu’il avait établie par rapport à celle du philosophe mais il ne semble pas avoir tenucompte des indications fournies par le texte et a eu tendance à interpréter de manière inappropriée le texte d’Eschyle. Il apporte deux hypothèses prouvant selon lui la reconnaissance d’Électre par Oreste. La première est qu’Oreste a des soupçons sur son identité dès qu’il la voit sortir du palais. Cette hypothèse est vraisemblable si nous acceptons l’idée que la scène comporte uniquement le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle
  • Eschyle les perses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !