Essai Tableaux Parisiens

3606 mots 15 pages
Justin Nuta
1°L

Les Tableaux Parisiens : le manifeste d’une esthétique moderne

Au XIXème siècle, le genre poétique connait un total renouveau dans sa manière d’aborder l’idéal d’esthétique et de beauté. Longtemps déterminée selon des codes précis, la notion de beauté poétique se limitait à certains concepts intemporels et figés, caractéristiques de l’idéal classique. Parmi eux, on note par exemple un désir de décrire une nature embellie et magnifiée, ou encore la volonté d’exprimer des sentiments purs, dépourvus de vices. Mais ces conventions sont bouleversées au XIXème siècle avec l’apparition de courants tels que le romantisme, le parnasse, et le symbolisme. Ils vont tous proposer leur propre idéal de beauté, avec leurs codes et règles. Mais au-delà de ces courants littéraires, certains poètes expriment leur modèle esthétique sans se soucier de conventions, et sans se limiter à la nécessité d’adhérer à des critères définis. C’est le cas de Charles Baudelaire, poète que l’on peut considérer comme à la fois héritier des romantiques, contemporain des parnassiens, et précurseur des symbolistes. Mais il est avant tout un poète moderne, qui a manifesté son idéal esthétique notamment dans Les Fleurs du Mal, recueil poétique qui englobe la quasi-totalité de son œuvre. Cet ouvrage, dans son édition de 1861, est divisé en six sections. Parmi celles-ci figure la section des Tableaux Parisiens, véritable portrait d’une ville unique au cœur d’une esthétique moderne. Cette modernité s’y exprime donc de différentes manières. Comment s’exprime cette esthétique moderne dans les Tableaux Parisiens ? Tout d’abord, nous observerons que l’image de la ville dans les Tableaux Parisiens constitue une entité à part entière, au cœur de cette esthétique moderne. Ensuite, nous constaterons que cette esthétique est moderne à travers sa rupture avec les conventions poétiques. Enfin, nous étudierons la recherche d’un Idéal dans les Tableaux Parisiens, qui permet à la section d’être à la

en relation

  • Comment baudelaire présente-il paris dans son œuvre “tableaux parisiens”
    1158 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal dissertation
    732 mots | 3 pages
  • Explication les fleurs du mal baudelaire
    336 mots | 2 pages
  • Lettre 30
    294 mots | 2 pages
  • Article réfugié
    766 mots | 4 pages
  • Dossier baudelaire, les fleurs du mal
    2692 mots | 11 pages
  • Urbanisation
    3177 mots | 13 pages
  • Les fleurs du mal - baudelaire
    923 mots | 4 pages
  • Millet biographie
    1411 mots | 6 pages
  • Gerome
    411 mots | 2 pages