Est-il plus difficile de connaître autrui, ou de se connaître soi même ?

965 mots 4 pages
Est-il plus difficile de connaître autrui, ou de se connaître soi même ?

La philosophie des son origine grecque place l’homme dans le questionnement sur ce qu’il est. Le « connais toi toi-même » de Socrate est une exigence inévitable.
Connaître l’autre mieux que soi même, est ce possible ? A priori, l’autre nous est étranger. Mais peut-on en déduire pour autant que nous avons une compréhension totale de nous même ?
Autrui est un autre moi, un alter ego mais c’est aussi un autre que moi. Liée à la philosophie de la conscience qui naît avec Descartes au XVIIème siècle, la notion d’autrui naît quand le sujet se demande comment sortir de la solitude de la conscience et connaître le monde par la relation aux autres par le biais de l’intersubjectivité.
Mais la connaissance de l’autre et la connaissance de soi a des limites. Pour autant, peut-on se connaître sans l’autre ?

On peut dire qu’il est plus facile de se connaître soi même par proximité car on a pas quitté « son soi » depuis notre naissance. On ne peut posséder que des états particuliers de nous-même car pour nous connaître, il faut être capable de prendre conscience des caractéristiques constantes qui nous entourent. On sait ce que l’on penserai ou ferai dans n’importe quelle situation alors qu’on ne sait pas comment réagirai autrui dans la même situation. On sait également pourquoi l’on fait pense comme cela parce que depuis que nous sommes nés, nous avons vécu certaines épreuves qui nous ont permis de grandir et de nous apprendre à nous connaître. Chaque jour une facette s’ouvre parce que chaque jour ne se ressemble pas et donc nous rencontrons des obstacles qui nous font comprendre comment nous fonctionnons. Je peux également dire qu’il est plus facile de se connaître soi-même qu’autrui parce que je connais ma façon de réagir face aux situations de la vie. Je sais par exemple si je vais m’énerver ou rester calme si quelqu’un ne fait une mauvaise blague. En revanche, je ne peux pas deviner quelle

en relation

  • correction du sujet suivant: Est-il possible de connaitre autrui que de se connaitre soi-meme?
    2144 mots | 9 pages
  • Love
    418 mots | 2 pages
  • Est-il plus facile de connaitre autrui que de se connaitre soi-même?
    1801 mots | 8 pages
  • Autrui peut-il m'aider à me connaître ?
    3360 mots | 14 pages
  • Tamere
    1891 mots | 8 pages
  • Est-il plus facile de connaitre autrui que de se connaitre soi-même ?
    1006 mots | 5 pages
  • Disserte Autrui
    1836 mots | 8 pages
  • Peut-on connaitre autrui ?
    1643 mots | 7 pages
  • La pensée philosophique se reduit-elle au rejet de toute croyance ?
    902 mots | 4 pages
  • Autrui
    2564 mots | 11 pages