Esthétisation du populaire, popularisation du savant : les stratégies d'utilisation de la culture juvénile dans le cadre du cours d' éducation musicale au collège.

733 mots 3 pages
Esthétisation du populaire, popularisation du savant : les stratégies d'utilisation de la culture juvénile dans le cadre du cours d' éducation musicale au collège.

En vous servant du texte qui porte sur les pratiques pédagogiques des professeurs, c'est à dire sur le curriculum réel, essayez d'apporter des réponses aux questions que pose PASSERON sur l'action culturelle.

I- Quels sont les objectifs de l'éducation musicale au collège ?

Les objectifs des professeurs varient sensiblement suivant leur rapport à la musique. Ils se distinguent en quatre principaux « type pédagogique » susceptible de ce combiner les uns au autres en vu de s 'adapter au mieux aux conditions réels d'enseignement, ce que nous explique F.ELOY : «[...] ces profils pédagogiques ne peuvent être conçu ici que comme des types idéaux [...],qui ne se laissent pas saisir à l'état pur dans la réalité. ».
On retrouve donc chez les enseignants la volonté de « transmettre des compétences d'écoutes » c'est à dire le « savoir écouter », ou de permettre aux élèves de développer leur sens créatif, ou de faire connaître les deux canons, leur faire reconnaître une hiérarchisation des différentes musiques, ou encore de donner accès à la culture. Tous ces objectifs s'entremêlent chez l'enseignant et sont parfois contradictoires. Ils s'opposent par la visions que le professeur porte sur la musique. En effet s'il considère les deux canons comme étant de la « vrai musique » par rapport aux musique écouté par les jeunes celui-ci se tournera plus facilement vers ce que F.ELOY appel la « popularisation du savant » qui a pour but d'amener et de faire comprendre aux élèves la « grande musique », qui est « centré sur la transmission du répertoire savant », faire connaître les auteurs …
Alors qu'à l'inverse si toutes les musiques se valent plus ou moins, il se tournera vers
« l' esthétisation du populaire » qui a pour but d'apprendre aux élèves à écouter, à faire le lien entre les musiques juvéniles

en relation