Ethiopiques, léopold sedar senghor

Pages: 8 (1909 mots) Publié le: 5 avril 2011
Ethiopiques, Léopold SEDAR SENGHOR

1. Eléments autobiographiques

Léopold Sédar Senghor (né le 9 Octobre 1906 à Joal, au Sénégal, mort le 20 Décembre 2001 à Verson en France), était le premier Président du Sénégal de 1960 à 1980. Il était également un écrivain et poète prolifique et fut aussi le premier Africain à être élu à l'académie Française en 1983.
éopold Sédar Senghor est né à Joal,petit port de mer situé au sud de Dakar. Il est mort en 2001 dans sa propriété du Calvados.
Produit de deux cultures différentes, il a mené simultanément deux carrières : celle de fonctionnaire et d’homme public, celle d’écrivain et de poète.(Chaka) l dirige l’Union progressiste sénégalaise. Il épouse Colette Hubert, Française originaire de Normandie en 1957.Il est, en 1959, l’un des fondateursde la Fédération du Mali et devient en 1960 le premier président de la République du Sénégal. Il quittera volontairement son poste vingt ans plus tard, le 31 décembre 1980. arallèlement à cette carrière politique bien remplie, Léopold Sédar Senghor a construit une œuvre poétique originale.
Tout commence par la rencontre de trois écrivains noirs : le Guyanais Léon Gontran Damas, le MartiniquaisAimé Césaire et lui. Ils fondent une revue contestataire « L’étudiant noir ». Ensemble ils lancent l’idée qui va profondément modifier le concept de la culture africaine : l’affirmation et la défense de la négritude. Les noirs d’Afrique, ou originaires de l’Afrique, possèdent une identité commune, fondée sur une culture, des valeurs et des comportements qui leur sont propres et méritent le respect.C’est cette notion de négritude qui inspire, dès l’immédiat après-guerre, les premières œuvres poétiques de L. S. Senghor : Chants d’ombre (1945), Hosties noires (1948), Anthologie de la nouvelle poésie noire et malgache de langue française (1948), préfacée par J.-P. Sartre.
D’abord conçue comme contestataire, la négritude apparaît progressivement, au fil de l’œuvre poétique de L. S. Senghor, commeun socle de culture préparant la réalisation d’un monde pacifique et sans race. La reconnaissance de la culture noire est conçue comme une forme et un instrument de libération.
C’est ce qui apparaît vraiment dans ses dernières œuvres et notamment dans Éthiopiques (du grec aithiope : ce qui est noir…), publié en 1956.
La poésie de L. S. Senghor est originale. Elle est presque uniquementd’inspiration africaine. Elle ramène inlassablement à l’Afrique, à ses paysages, à sa flore, à sa faune, à ses espaces, à ses parfums, à ses couleurs, à ses rythmes. L. S. Senghor est conscient de faire œuvre nouvelle. Certes, dans son « Dialogue » sur la poésie française, il reconnaît ses maîtres : Hugo, Baudelaire, etc… Mais la substance, la tonalité de ses poèmes sont modernes, disons rimbaldiennes. PourL. S. Senghor, la poésie n’est pas séparable de la musique qui doit l’accompagner. Elle est faite pour être dite et pour créer l’émotion. Car « l’émotion est nègre »…
Il décède le 20 décembre 2001 à Verson, sa résidence normande, et est inhumé à Dakar.
2. Résumé

Le titre du recueil Éthiopiques fait référence à l’Éthiopie, mais il ne s’agit pas de l’Éthiopie d’aujourd’hui. Il s’agit en fait del’Éthiopie antique « Éthiopie » vient du grec et signifie « pays des visages brûlés », celle qui est à la source du peuplement égyptien.
Le titre du recueil de Senghor est donc révélateur : d’une part on y voit une revendication de la Négritude* et d’autre part ces poèmes ont vocation à être chantés, d’où les noms d’instruments, comme « pour trois tabalas ou tam-tams de guerre » mentionnés aprèsle titre du 1er poème « L’Homme et la Bête »
*La négritude est un courant littéraire et politique, créé après la Seconde Guerre mondiale. Ce terme a été employé la première fois par Aimé Césaire en 1935.
La Négritude se veut universelle, un mouvement qui embrasse toutes les populations noires du monde. Or, c’est un mouvement complexe qui dénonce le colonialisme, rejette la domination...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Biographis leopold sedar senghor
  • leopold sedar senghor et la negritude
  • Léopold sédar senghor
  • Léopold Sédar Senghor
  • Leopold sedar senghor
  • Leopold sedar senghor
  • Vie de leopold sedar senghor
  • leopold sedar senghor

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !