Evulution De La Femme Dans La Litt Rature

2920 mots 12 pages
D'où vient le terme de "héroïne"?
Tout simplement de son équivalent masculin, "héros". A l'origine, le terme "héros" désignait, durant l'Antiquité, ou des individus reliés au Panthéon des Dieux grecs par un de leurs parents (à l'image d'Heraclès, connu sous le nom d'Hercule, notamment) ou des hommes possédant des qualités qui font d'eux des "surhommes", comme le courage, la ténacité et bien d'autres (on peut donc par exemple qualifier Ulysse de héros). On retrouve la même idée chez les femmes, pendant la Rome Antique, pour désigner les demi-déesses. Par la suite, les deux termes ont pris une signification plus vaste, désignant les personnages principaux des histoires, qu'il s'agisse de femmes ou d'hommes. On trouve des héroïnes dans tous les genres littéraires, les romans, les pièces de théâtre...

Mangas et comics: petit tour d'horizon:

Les comics: du personnage secondaire à la super-héroïne:
Au départ, les comics s'adressaient majoritairement à un public masculin, avec des titres mettant en scène des super-héros (notamment chez Marvel et DC Comics). Les personnages principaux étaient donc des hommes, et surtout des surhommes, à l'image de Superman, Batman, Captain America, Hulk et tant d'autres, plein de testostérone, abordant fièrement leurs slips colorés sur des collants tout aussi festins. Les filles étaient alors cantonnées à des "seconds rôles", celui de la fiancée du héros, toujours kidnappée par le méchant, ou celui de la fille inaccessible à laquelle il pense sans arrêt: Mary Jane Watson, pour Spider-Man, Loïs Lane, la copine un peu quiche de Superman (il met des lunettes, et personne ne le reconnaît...).
Mais à partir des années 1940, le monde des super-héros a vu apparaître les premiers personnages féminins réellement importants, comme Catwoman en 1940, et les premières héroïnes (ou super-héroïnes), à l'image de la plus célèbre d'entre elle, Wonder Woman, qui a droit à ses propres comics, sa série télévisée au succès mondial, devenue culte grâce à

en relation