Exercice

545 mots 3 pages
Benis-Legavre
Quentin
Terminale L

Philosophie

1- Tout d'abord, il est important de préciser que la notion d'empirique, en son sens ordinaire est synonyme de pragmatique. Elle est également considérée comme un adjectif qualifiant le contenu expérimental, ou la source expérimentale d'une connaissance. Également, il est d'usage de distinguer la connaissance empirique de celle rationnelle. L'affirmation « sous le premier point d vue, on pénètre le caractère empirique de cet homme » est donc synonyme de la théorie de la causalité, et que donc, chacun de nos actes est justifiable par un effet qui est lui-même entraîné par une cause.

2- L'affirmation « dans tout cela, on procède comme on le fait, en général dans la recherche de la série des causes déterminantes d'une série des causes déterminantes d'un effet naturel donné ». L'idée donc que l'Homme n'est non pas cause, mais qu'il est sous l'effet d'une cause – qui est la thèse scientifique – qui est la source mère d'un enchaînement causal. L'être humain n'est donc pas responsable de ses actes puisqu'il est sous l'effet du déterminisme. Il est possible de s'appuyer sur différents comme le syndrome de l'abandonnisme qui est celui d'un enfant abandonné qui est donc plus propice à lui-même abandonner. Mais il existe aussi l'exemple de la femme battu, qui battra à son tour son enfant et ainsi de suite. Ces deux exemples sont des archétypes du principe de causalité, mais ils illustrent l'idée que la cause possède un effet qui pourrait se répéter sans fin et cela, en restant logique.

3- Nous blâmons l'Homme pour plusieurs raisons : le fait objectif qui consiste en un jugement objectif s'il est conforme à son objet, mais ce fait objectif conduit à la cause efficiente qui considère l'être humain comme responsable de ses propres actes – thèse de la cause première et donc de la liberté. Donc la décision qui est cause efficiente est fondée sur des raisons ou motifs, c'est-à-dire des causes finales qui sont

en relation

  • Exercice
    573 mots | 3 pages
  • Exercice
    894 mots | 4 pages
  • Exercice
    2511 mots | 11 pages
  • Exercices
    6959 mots | 28 pages
  • Exercices
    601 mots | 3 pages
  • Exercice
    401 mots | 2 pages
  • exercice
    4814 mots | 20 pages
  • Exercice
    638 mots | 3 pages
  • Exercice
    1072 mots | 5 pages
  • Exercice
    1409 mots | 6 pages