Existe-t-il une dématérialisation croissante de la monnaie?

Pages: 6 (1463 mots) Publié le: 12 novembre 2009
La monnaie nature et histoire: Existe-il une dématérialisation croissante de la monnaie?

La monnaie dans l'économie ne désigne pas la monnaie au sens courant du terme. Lorsque l'on parle de monnaie dans le langage de tout les jours, on parle en réalité de la monnaie divisionnaire. Or la monnaie divisionnaire n'est qu'un moyen de paiement parmis d'autres. Pour les économistes, la monnaiereprésente tout ce qui est accepté en moyen de paiement dans l'économie.
Depuis quelques années, la place de la monnaie divisionnaire dans les moyens a diminué. Peut-on pour autant parler d'une dématérialisation croissante de la monnaie dans l'économie?
Dans une première partie, nous allons voir que la part de la monnaie manuelle a considérablement baissé. Puis dans une seconde partie, nousverrons que même si celle-ci a diminué, nous ne sommes tout de même pas dans une économie totalement dématérialisée.

Il est impossible de passer à côté du processus de dématérialisation de la monnaie qui s'impose depuis un certain nombre d'années. Cependant, ce processus n'est pas récent, depuis le début de son histoire, la monnaie et ses formes ont beaucoup évolué. Avant le 17ème siècle, les piècesd'or et d'argent faisaient office de monnaie officielle, mais elles circulaient très peu car les gens avaient peur d'être volé. Les gens échangeaient donc leur pièces d'or contre des certificats d'or. A partir de 1656 (avec la banque d'Amsterdam), les certificats d'or sont peu à peu remplacés par des billets. Avant même l'apparition des billets, les banquiers effectuaient des transactions sansqu'il y ai pour autant un échange de pièces d'or. Ils tenaient une comptabilité très précise et cette organisation fonctionnait grâce aux différents réseaux de chaque banquiers. Ces opérations sont les ancêtres du virement bancaire. En parallèle des billets et de ces transactions, il y avait aussi les chèques et les lettres de change. On voit donc bien que dès le début, la monnaie estdématérialisée. Les chèques et les transactions interbancaires font partie de la monnaie scripturale. Ils représentent des moyens de paiement mais ne sont pas considérés comme de la monnaie au sens stricte du terme.
Ce processus de dématérialisation s'est peu à peu accéléré . En effet, la création monétaire s'est avérée beaucoup plus simple grâce à la monnaie scripturale. Le document 1 explique clairement que lamonnaie scripturale donne une plus grande souplesse à la création monétaire car celle-ci n'est pas limitée par le stock d'or. Comme nous l'avons vu dans le paragraphe précèdent, au début du 17ème siècle, la monnaie officielle est la monnaie métallique frappée dans des métaux précieux, or il était impossible de créer plus de monnaie qu'il n'y avait de métaux précieux, l'offre de monnaie était doncrestainte. C'est en partie pour cela que ce sont développés des moyens alternatifs à la monnaie métallique. De plus, les transactions en monnaie métallique revenaient très cher à l'époque. Pour les besoins du commerce, les banques ont donc commencé à émettre plus de billets qu'elles n'avaient de réserve en or. Sans cette évolution, l'économie n'aurait pas pu se développer car elle aurait toujoursété restrainte par la disponibilité en métaux précieux.
Depuis le 20ème siècle et l'apparition des nouvelles technologies, les moyens de paiements ont encore beaucoup évolués et la monnaie s'est encore plus dématérialisée. La part de la monnaie et des billets dans l'agrégat monétaire M1 a , en règle générale, diminuée (d'après le document 3). En 1988, la monnaie métallique représentait 14,1% del'agrégat monétaire M1 au Royaume Uni. En 2002, elle n'en représente plus que 5%. Même l'utilisation des chèques s'est considérablement affaiblit. D'après le document 2, en France, en 2006, les chèques ne représentent plus que 10,2% des moyens de paiement utilisés dans la monnaie scripturale. Or, un chèque est le seul moyen de règlement de la monnaie scripturale qui est matériel. Et même...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dématérialisation
  • Dématerialisation
  • La dématérialisation
  • Dématerialisation
  • Dématérialisation
  • Dématérialisation
  • Dématérialisation
  • Dématérialisation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !