Explication de texte : "essai sur l'entendement humain", locke

719 mots 3 pages
Philosophie (explication de texte)

Dans l’extrait, d’Essai sur l’entendement humain (livre III, chapitre II, paragraphe 1, 3-5), Locke nous expose son point de vue sur la manière qu’a l’homme d’exprimer ses pensées qui parfois peut être plus compliquée car il faut que l’on puisse se comprendre car les mots ont plusieurs signification et ils ne renvoient pas forcément à quelque chose de réel. En effet il va s’intéresser à la pensée des hommes et au langage. Il se demande alors comment l’homme peut-il exprimer ses pensées et se faire comprendre par les autres ?
Pour cela Locke, de la première ligne à la sixième ligne explique dans un premier temps la nécessité de l’homme à créer des signes pour pouvoir exprimer ses pensées, puis de la ligne sept à la ligne onze, Locke nous expose sa thèse et le problème auquel il va répondre. Il y répond en deux parties, une première partie de la ligne onze à vingt et une deuxième partie de la ligne vingt à vingt-cinq.

Tout d’abord, Locke de la ligne un à six nous explique que les hommes ont plusieurs pensées différentes les unes des autres. Ces pensées sont dans nos esprits et donc invisibles : les autres ne peuvent pas savoir ce que l’on pense si on ne leur dit pas. C’est donc pour cela que l’homme a eu besoin d’inventer des signes tel que le langage qui sont des « signes extérieurs » pour exprimer à autrui leurs pensées qui sont en apparence invisibles car elles sont « renfermées » dans nos esprits.

Ensuite, de la ligne sept à onze, Locke nous expose sa thèse : « l’usage des mots consiste à être des marques sensibles des idées : et les idées qu’on désigne par ces mots sont ce qu’ils signifient proprement et immédiatement » c'est-à-dire que les mots servent à exprimer des idées et que les idées désignent elles aussi quelque chose : ce qu’elles signifient. Mais Locke ajoute que les mots que les hommes utilisent dans le langage ne signifie pas proprement et immédiatement mais seulement les idées qui sont dans

en relation

  • INTRODUCTION PHILO
    2231 mots | 9 pages
  • Bac 2009 - serie l - philosophie - sujet 3 - explication de texte
    763 mots | 4 pages
  • Explication texte
    1305 mots | 6 pages
  • Locke: l'identité personnelle
    1352 mots | 6 pages
  • Bio de leibniz
    6655 mots | 27 pages
  • Les sens sont-ils suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances ? leibniz
    805 mots | 4 pages
  • travail de philo sur Leibniz
    6048 mots | 25 pages
  • Fiches kant
    31625 mots | 127 pages
  • Philosophie: l'homme est-il religieux naturellement ?
    2077 mots | 9 pages
  • La conscience
    3527 mots | 15 pages