exportation noix anarcade

Pages: 17 (4204 mots) Publié le: 6 janvier 2014
ANALYSE DES DETERMINANTS DES EXPORTATIONS BENINOISES DE
NOIX D'ANACARDE

By

Adegbola, Patrice Ygue and Zinsou, Jacques

Contributed Paper presented at the Joint 3rd African Association of Agricultural
Economists (AAAE) and 48th Agricultural Economists Association of South Africa
(AEASA) Conference, Cape Town, South Africa, September 19-23, 2010.

ANALYSE DES DETERMINANTS DESEXPORTATIONS BENINOISES DE NOIX
D'ANACARDE

Patrice Ygue Adegbolaa,*
Jacques Zinsoua

a

Programme Analyse de la Politique Agricole (PAPA), Institut National des Recherches
Agricoles du Benin (INRAB), P.O. Box: 02-238, Porto-Novo, Republic of Benin

* Auteur pour correspondances:
Mobile phone: (00229) 97354056
Email: patrice.adegbola@coraf.org

Résumé

La dépendance du Bénin d’une seuleculture d’exportation a jusqu’ici fragilisé son économie.
La filière cajou apparaît comme l’une des plus intéressantes à développer suite à la crise
cotonnière. Cet article examine les facteurs qui expliquent les exportations des noix
d'anacarde au Bénin et leurs effets. Pour ce faire, la méthode d’estimation des Modèles à
Correction d’Erreur (ECM) est utilisée. Les résultats révèlent quel’augmentation de la
production et la pratique d’un prix relativement bas permettra au Bénin d’acroitre
significativement le niveau actuel de ses exportations de noix cajou à court et à long terme.
Mots clés : Noix de cajou, Exportations, Modèle à correction d’erreur, Bénin.

1

I. Introduction
Au Bénin, les filières agricoles d’exportation marquées par la prépondérance du coton
traversent unecrise. La diversification des cultures est devenue une priorité nationale que
s’approprie au jour le jour les acteurs du développement rural, et plus particulièrement les
exploitants agricoles à la recherche de l’amélioration et de la consolidation de leurs résultats
d’exploitation. En effet, les cultures de rente, autres que le coton, apparaissent de plus en plus
et de façon évidente commedes compléments indispensables, non seulement pour l’équilibre
économique des exploitations agricoles, mais aussi pour la sécurité du revenu familial et pour
la nation par leur capacité à attirer des devises.
Au Bénin, la noix d’anacarde est la deuxième culture d'exportation après le coton
(Gagnon, 1998). Le secteur béninois de la noix de cajou revêt une importance certaine pour
l’économienationale. En effet, la valeur FOB des exportations de la noix de cajou est estimée
à 8,666 milliards de Fcfa pour l'année 2002 (INSAE, 2002). La filière anacarde génère ainsi
des revenus aussi bien pour les planteurs que pour les autres acteurs de la filière
(commerçants, transformateurs, exportateurs, etc.) et pour l’Etat. Dans ce sens, l'anarcadier
constitue une culture qui retient l'attentionde bon nombre d'acteurs du monde rural (Soudé,
2002). Selon Agro-Ind (2002), la filière anacarde apparaît comme l’une des plus intéressantes
à développer suite à la crise cotonnière. L’anacarde est par excellence un arbre à buts
multiples (Memento de l’Agronome, 2002). En effet, outre son intérêt en agroforesterie, le
fruit (la noix de cajou) et le faux fruit (la pomme de cajou) del'anacardier fournissent des
produits spécifiques très côtés à l'exportation (Aina, 1996 ; Gagnon, 1998).
Ainsi, selon JITAP (2003a), la demande internationale de noix d'anacarde a connu une
croissance annuelle de 5% en valeur et 8% en volume entre 1997 et 2001. En tête des pays
importateurs se retrouvent les Etats-Unis d’Amérique avec 47% des importations mondiales
en 2001, suivis par les Pays-Bas(9%), le Royaume-Uni et l’Allemagne (5%). Pendant cette

2
même période, certains pays ont connu une forte croissance en valeur de leur demande
nationale de noix de cajou. Ainsi, à titre d’exemple, l’augmentation en valeur de la demande
de noix de cajou est de 69% par an pour le Vietnam, 62% pour la Belgique, 25% pour la
Norvège (JITAP, 2003a). Cependant, en dépit de l’augmentation sans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • exportation
  • Exportations
  • Exportation
  • LES EXPORTATIONS
  • Exportation
  • Exportation
  • Les exportations
  • La noix d'acajou

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !