Exposé Euthanasie

Pages: 10 (2064 mots) Publié le: 21 septembre 2015



L'EUTHANASIE








Doit on légaliser l'euthanasie ?







SOMMAIRE





I) Introduction (page 3)
- Présentation du sujet
- Définition du mot « euthanasie »



II) Histoire de l'euthanasie (page 4)
- Les premieres euthanasies
- Cadre Juridique et Interdiction en France



III)Les différentes formes d'euthanasies (page 6)
- Euthanasie Passive
- Euthanasie Active
- Suicide Médicalement Assisté


IV) Débat (page 8)
- Pour (ex : Monsieur Humbert)
- Contre (ex :Madame Blanche)



V) Conclusion (page 10)


VI) Bibliographie / Iconographie (page 11)


VII) Annexe (page 12)



I
Introduction





Présentation du sujet

L'euthanasie est depuis longtemps en France et même dans de nombreux pays, un sujet de discorde. Cet exposé développera donc les idées des partisans de la légalisation de l'euthanasie et de ceux qui sont contre.Jusqu'à ce jour il n'y a aucune lois précises et détaillées sur l'euthanasie en France. L'euthanasie fait partie de ces sujets de sociétés vraiment très sensibles sur lesquels il est difficile de trancher.
Le but de cet exposé sera donc de développer les multiples facettes du problème que pose l'euthanasie afin de nous aider à se faire une opinion : Faut-il légaliser l'euthanasie ?




Définition dumot « euthanasie »

Le terme d'euthanasie vient du grec «eu » (bonne) et « thanatos » (mort), qui se traduit donc littéralement par « bonne mort ». Cela signifie en fait, d'aider à mourir un individu qui est atteint d'une maladie grave et incurable, qui peut lui infliger des souffrances morales et/ou physiques trop lourdes à supporter.

Bien que l'euthanasie soit pratiquée depuis longtemps, leterme d'euthanasie lui est beaucoup plus récent. Il apparaît pour la première fois en 1605 lorsque Francis Bacon (philosophe anglais) écrit : « procurer au malade, lorsqu'il n'y a plus d'espérance, une mort douce et paisible, car ce n'est pas la moindre partie du bonheur que cette euthanasie ».







II
Histoire de l'euthanasie




Les premieres euthanasies

Au temps de l'Antiquité, vivre une« mauvaise » vie (souffrir constamment de sa maladie) n'était pas bien vu. C 'est pourquoi l'euthanasie était relativement répandue et ne choquait pas vraiment la population en général.
Cependant, le père de la médecine Hippocrate pensait autrement. En effet, dans le célèbre Serment d'Hippocrate, il est précisé clairement qu'il est totalement interdit pour un médecin de pratiquer toute formes d'aideau suicide.
En France, une partie du serment a tout de même été repensée par le professeur en médecine Bernard Hoerni, en 1996 . Ceci dans le but d'aligner les points importants du serment avec les évolutions techniques en médecine, notamment en ce qui concerne l'acharnement thérapeutique : « Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je neprovoquerai jamais la mort délibérément. ».


Cadre juridique et Interdiction en France

La Loi Fondamentale protège à la fois le droit absolu à la vie et le droit d'autodétermination. 

L'article 1-1, selon lequel " la dignité de l'homme est intangible ", interdit toute discrimination et apporte la même protection à la vie des mourants que pour les vivants. 

L'article 2 quant à lui dit que" chacun a droit au libre développement de sa personnalité " et que " chacun a droit à la vie et à l'intégrité physique ". Ces deux articles montrent bien que chacun dispose d'un droit sur sa propre vie, et donc du droit de se suicider par exemple.

Aussi, le droit d'autodétermination de chacun empêche toute intervention thérapeutique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • exposé euthanasie
  • Euthanasie
  • Euthanasie
  • Euthanasie
  • Euthanasie
  • Euthanasie
  • Euthanasie
  • euthanasie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !