Exposé sciences politique charisme

Pages: 5 (1060 mots) Publié le: 9 avril 2011
Introduction : tension historiographique autour de l’explication de l’exceptionnalité du régime nazi, tantôt une approche hitlérienne, tantôt une approche structuraliste.

I. Le fondement de la légitimité charismatique : du personnage à la communauté

a) Un être extraordinaire…`

> Des qualités surnaturelles…« Nous appellerons charisme la qualité extraordinaire (à l’origine déterminée de façon magique tant chez le prophètes et les sages, thérapeutes ou juristes, que chez les chefs des peuples chasseurs et les héros guerriers) d’un personnage qui est considéré comme doué de forces et de qualités surnaturelles ou surhumaines, ou au moins spécifiquement extra quotidiennes qui ne sont pas accessibles à tous,ou comme envoyée par Dieu, ou comme exemplaire, et qui pour cette raison est considérée (gewertet) comme « chef »
> à l’origine de l’adhésion irrationnelle à la domination du führer
Le charisme psychologique : figure du héro, valeur exemplaire, caractère exceptionnel et mystique.
Même dans l’expérience on tend à croire àl’existence d’un homme providentiel. Ex :
- Périclès étant le meilleur guerrier, économiste, orateur et guerrier de la Grèce Antique, il semble être le chef naturel d’Athènes, et ce même pour les aristocrates.
- Pétain, héro de 1914, s’impose ainsi en 1940 comme l’homme de la situation.
-DG Weber fasciné par les figures du pouvoir qui disposentTransition : mais les qualités accordées à cet être sont relatives, subjectives. Elles ne sont interprétées comme exceptionnelles qu’à travers le prisme d’un contexte historique.
-la croyance au pouvoir guérisseur des Rois thaumaturges

b) .. investi de l’espoir populaire en situation de crise

- le rôlefondateur de la « communauté charismatique »
la domination charismatique est ce pouvoir est le fait d’une « communauté charismatique »
mettre en évidence le processus de mise en place du pouvoir charismatique, montrer en quoi il est plus fondé sur une manière de susciter le pouvoir que sur des qualités propres au chef. le charisme n’est pas personnel dans la mesure où ilrepose sur une communauté. En effet Hitler tire son pouvoir du dévouement d’un premier cercle d’admirateurs, celui des fidèles( relations avec lui ne sont pas déterminées par les fonctions qu’ils occupent, mais pas leur reconnaissance dans sa « mission » et par des liens quasi féodaux, de fidélité en sa personne), qui est le relais de son pouvoir sur les masses

issue de laperception d’un individu par ceux qui consentent à obéir
caractère conjoncturel du pouvoir charismatique

Ex : Hitler, Hitler est un « outsider », un monsieur tout le monde plutôt raté, donc qu’est ce qui lui permet de provoquer un tel engouement ?
Outsider :
- décrit comme faible par soldats dans la guerre, malgré quelques bon pts qui lui valurent la croix de fer,n’avait d’après ces supérieurs, pas l’étoffe d’un chef
n’avait même pas la nationalité allemande à sa naissance le pouvoir n’est pas une notion absolue mais relative, car elle suppose la soumission de gouvernés qui consentent à obéir.

Raison possible du caractère fasciste de la « domination charismatique » dans les années 20/30 : nostalgie des monarchies (effondrements récents), regret d’uneautorité absolue incarnée dans le « droit divin »+ contexte de la guerre qui a fait surgir un besoin d’ »héroïsme »+ dans le cas de l’Allemagne la crise grave et profonde du capitalisme qui a sapé le pouvoir impersonnel, le pouvoir comme une fonction qui lui était associé. De plus l’histoire nationale allemande, très particulière est pleine de figures politiques mythiques
+ cruelle désillusion...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposé de sciences politiques
  • Charisme politique
  • Le charisme politique
  • Le charisme en politique
  • sciences politiques
  • science politique
  • Sciences politiques
  • Science politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !