Science politique

2790 mots 12 pages
Université Lille 2
Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales

Licence Droit Première année
Section B

Année 2010-2011
Introduction à la science politique
Cours assuré par Melle Nathalie ETHUIN

Chapitre 2 : Constructions et évolutions de l’Etat

Résumé des principaux points abordés dans la section 1 :
De la concentration des pouvoirs : genèse de l’Etat moderne

L’Etat n’est qu’une forme parmi d’autres d’organisation du pouvoir politique et de gouvernement des hommes
On peut définir le gouvernement politique des hommes comme : « Les actes qui tendent à organiser la vie commune de l’ensemble des membres de la société sur un territoire aux frontières clairement définies ».
En ce sens, le gouvernement politique se distingue par son emprise de celle d’autres autorités comme une église ou une entreprise dont la sphère d’influence se limite à un certain nombre d’individus et qui sont elles-mêmes sous l’emprise du gouvernement politique.
Cette définition du gouvernement des hommes ne se confond pas avec celle de l’Etat.
Le gouvernement des hommes dans une société ne s’exerce pas partout par le biais d’une organisation centralisée dirigée par des individus au rôle politique spécifique bien identifié, qui s’appuient sur une administration.
Selon Pierre Clastres il y avait des sociétés sans Etat, sans qu’elles soient dépourvues de régulation politique (voir ch 1)

Puisque l’enjeu de cette section est de montrer comment s’est imposé en Occident et notamment en France la forme étatique, il faut donner une définition de ce qu’on appelle « Etat ».
On peut qualifier d’Etat toute « forme d’organisation politique présentant les caractéristiques suivantes : une forte spécialisation des rôles politiques et des tâches de gouvernement, le monopole de la coercition et de la parole d’autorité revendiqué avec succès par un groupe restreint de gouvernants, l’apparition d’une bureaucratie qui tend à s’octroyer une certaine autonomie

en relation

  • Science politique
    3076 mots | 13 pages
  • Science politique
    7032 mots | 29 pages
  • sciences politiques
    3177 mots | 13 pages
  • Science et politique
    1913 mots | 8 pages
  • Science politique
    8637 mots | 35 pages
  • Science politique
    729 mots | 3 pages
  • Science politique
    2684 mots | 11 pages
  • Science politique
    1728 mots | 7 pages
  • Science politique
    4561 mots | 19 pages
  • science politique
    1435 mots | 6 pages