Exposé théorie de nancy fraser

2384 mots 10 pages
II/ Les notions de performance et de performativité

C’est finalement dans la définition même du genre que Butler inscrit la possibilité de la libération. À partir du jeu tragi-comique, Butler infléchit la définition du genre comme jeu de rôle vers la notion de performance, en déployant sa polysémie. Au sens du théâtre, il s’agit de l’accomplissement d’un rôle pré-écrit. Le spectacle dramatique est ainsi le modèle d’une action qui défait les contraintes de la vie en les rejouant sur le mode spectaculaire. Mais il s’agit aussi d’une action. La notion de «performance» permet à Butler de passer de la parodie à la politique, de l’action ludique personnelle à l’action politique. Le motif du jeu, que Butler déploie tout au long de son livre, mène finalement du spectacle inédit à l’acte répété, qui engage: la performance prend le sens d’une action performative.

Selon Butler le genre est une répétition d’actes, quotidiennement et individuellement mis en œuvre, une construction progressive et itérative: «dire que le corps genré est performatif veut dire qu’il n’a pas de statut ontologique indépendamment des différents actes qui constituent sa réalité.» Le genre n’est donc pas un substrat révélé, mais un ensemble prospectif, un devenir esquissé par des gestes. C’est par sa nature même qu’il peut être défait, d’abord parce qu’il est un jeu qui peut être rejoué, ensuite parce qu’il se constitue de plusieurs actes, qui peuvent être multipliés et se contredire. La libération sera donc une façon de «perturber l’ordre du genre, non par le biais de stratégies figurant un utopique au-delà, mais en mobilisant, en déstabilisant et en faisant proliférer de manière subversive ces catégories qui sont précisément constitutives du genre et qui visent à le maintenir en place en accréditant les illusions fondatrices de l’identité.»

La performance parodique repose donc sur le redoublement de ce qui est déjà une série d’actes. C’est bien parce que les actes constituent le genre, que la

en relation

  • Apprentissage et formation des adultes
    4194 mots | 17 pages
  • La notion de culture dans les sciences sociales
    1893 mots | 8 pages
  • La reconnaissance
    8123 mots | 33 pages
  • La democratie
    55859 mots | 224 pages
  • Brubaker Identit 1
    17649 mots | 71 pages
  • Lexique
    79798 mots | 320 pages
  • Fiches Inéga
    12151 mots | 49 pages
  • Les biais communicationnels dans la gestion de la qualité d’un projet
    31446 mots | 126 pages
  • repintdec06 f
    27970 mots | 112 pages
  • Intelligence artificiele
    15724 mots | 63 pages