ezffezefzfezze

Pages: 2 (337 mots) Publié le: 5 janvier 2014
Vieillir est obligatoire, grandir est facultatif. Joyeux anniversaire !
C'est fou comme on peut s'amuser et rire... quand c'est un autre qui vient de vieillir ! Joyeux anniversaire !
On sait quel'on vieillit lorsque l'on reçoit une carte écrite en TRÈS GROS CARACTÈRES. Joyeux anniversaire !
Une année de plus ? Pas de panique ! Tu parais encore assez jeune pour prétendre n'avoir quetrente-neuf ans... et t'éviter ainsi la mise en quarantaine. Bon anniversaire !
Il paraît que la sagesse vient avec l'âge... Tu vois ? Tu n’as pas encore tous les signes de vieillesse ! Joyeux anniversaire!
Joyeux anniversaire à une personne extrêmement brillante, remarquablement raffinée, très séduisante et surtout incroyablement... crédule !
J'espère que je paraîtrai aussi bien que toi au même âge! Cela prendra naturellement très, très, très longtemps ! Joyeux anniversaire !
Vieillir c’est encore le seul moyen qu’on ait trouvé de vivre longtemps.
Tu vois même les plus cons ont leur jour degloire : Bon anniversaire ! Anniversaire humour
Je me souviens de ton anniversaire, mais pas de ton âge… tu vois que je suis un bon ami ! Bon Anniversaire !
Si tu veux être heureux pendant unejournée, choisi une rencontre. Heureux pendant une semaine, choisi un amant. Heureux pendant une vie, garde moi comme ami ! Bon anniversaire !
Comme le dit le proverbe chinois, il faut rajouter de lavie aux années et non des années à la vie. Et moi j’ajouterai juste : Joyeux anniversaire.
Je sais que tu ne dors plus depuis une semaine tellement tu attends cette carte d'anniversaire. Je sais quetu ne penses plus qu'à ça, tu ne penses plus qu'à l'instant où tu vas ouvrir MA carte d'anniversaire. Et bien laisse-moi t’annoncer la bonne nouvelle, MA carte d'anniversaire, tu l'as ENFIN entreles mains ! Bon anniversaire !
Un an de plus ! N'y pense plus, l'important c'est de l'avoir bien employé ! Joyeux anniversaire !
Ne change rien, comme le vin, tu te bonifies avec le temps. Joyeux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !