Façon de pensé

Pages: 2 (304 mots) Publié le: 18 avril 2011
En 1883, il publie dans la revue Lutèce la première série des « poètes maudits » (Stéphane Mallarmé, Tristan Corbière, Arthur Rimbaud) qui contribue à le faire connaître. AvecMallarmé, il est traité comme un maître et un précurseur par les poètes du symbolisme et par les décadents. En 1884, il publie Jadis et Naguère qui marque son retour surl'avant-scène littéraire, bien que le recueil soit essentiellement composé de poèmes antérieurs à 1874. La même année, dans À Rebours, J.-K. Huysmans lui réserve une place prééminentedans le Panthéon littéraire de Des Esseintes. En 1885, dans les Déliquescences d'Adoré Floupette4, Gabriel Vicaire et Henri Beauclair le consacrent officieusement chef d'école desDécadents. En 1886, il collabore à la Revue contemporaine d'Édouard Rod. À partir de 1887, alors que sa célébrité s'accroît, il plonge dans la misère la plus noire. Le jeunecompositeur Reynaldo Hahn chantera dans le salon Alphonse Daudet, devant le poète, son premier cycle de mélodies, les Chansons grises qui regroupe sept poèmes de l'auteur (partitionpubliée en 1893 par la maison Heugel). Les productions littéraires de ses dernières années sont purement alimentaires (à l'exception peut-être de Femmes et Hombres, recueils depoèmes érotiques publiés sous le manteau5). À cette époque, il partage son temps entre le café et l'hôpital. En 1894, il est couronné « Prince des Poètes » et doté d'une pension. Uséprématurément, il meurt en 1896, à Paris à l'âge de 51 ans. Le lendemain de son enterrement, plusieurs quotidiens relatent un événement curieux : dans la nuit qui a suivi lesobsèques, la statue de la Poésie, au faîte de l'Opéra, a perdu un bras qui s'est écrasé, avec la lyre qu'il soutenait, à l'endroit où le corbillard de Verlaine venait de passer.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comparez la façon dont chaque texte rend compte des pensées et des sentiments des prisonniers.
  • La télévision uniformise-t-elle les loisirs et influence-t-elle de manière négative notre façon de pensée ?
  • Contre façon
  • Facon de dire facon de faire, verdier
  • La façon simple
  • Pensée
  • Les pensées
  • Pensée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !