Facteurs clès de succés d'une banque

1950 mots 8 pages
Sujet : Faut-il défendre l'individu contre la société ?
Aperçu du corrigé : Faut-il défendre l'individu contre la société ?

Le sujet fait intervenir deux notions, l'individu et la société, qu'il s'agit avant tout d'analyser.
L'individu désigne un être isolé, constituant une unité. L'individu ne peut pas être divisé sans être détruit.
On parle d'individu pour désigner l'être humain dans sa solitude mais également dans sa particularité vis-à-vis des autres membres de son espèce. L'individualité désigne un isolement, une distinction et une particularité.
Le terme de société désigne quant à lui une organisation d'êtres distincts, d'individus. Nous trouvons des sociétés animales et des sociétés humaines. Cependant, ces dernières se distinguent par leur propension à évoluer, à se perfectionner et à être régies par des institutions qui émanent de la volonté humaine et non d'une logique de l'instinct.
La société humaine semble avoir pour but de préserver l'individu, de le protéger des aléas matériels en créant un dispositif de lois qui assure son respect. Mais la société régule également l'activité humaine et s'organise en fonction du bien de la communauté, c'est-à-dire de la somme des individualités qui la composent. En cela, la sociabilité a pu paraître naturelle à l'homme pour Aristote qui voit en la société le moyen de réaliser le bonheur du genre humain et des individus qui le composent.
Cependant, voir dans la société une protection, voire un accomplissement possible de l'individu pose problème. Premièrement, toute société crée pour se diriger un pouvoir institutionnel qui ne coïncide pas avec la volonté particulière des individus. La démocratie tente de résoudre ce dilemme en affirmant que la volonté générale qui s'exprime dans le pouvoir représentatif, coïncide avec les volontés particulières des individus.
Cependant, le pouvoir mis en place risque toujours de prendre la « pente à dégénérer » (Rousseau) et peut ne plus représenter la volonté de

en relation

  • Facteurs clés de succès d'une banque
    2971 mots | 12 pages
  • Banque et caisse (ecrit par nobby brausch)
    1221 mots | 5 pages
  • La fidélisation de la clientèle bancaire
    2617 mots | 11 pages
  • Avantage concurrentiel et compétences clés
    7549 mots | 31 pages
  • bancassurance
    3907 mots | 16 pages
  • De la cueillette du café aux dernières étapes de sa fabrication
    2624 mots | 11 pages
  • Diagnostic Strategique
    9837 mots | 40 pages
  • Marketing des assurances
    21718 mots | 87 pages
  • Professeur à l'université d'Hambourg
    2165 mots | 9 pages
  • Management stratégique s6
    6709 mots | 27 pages