fafafa

Pages: 8 (1799 mots) Publié le: 4 juillet 2014
Séance n°5 : Reprise de l’exposé sur l’ensemble « Solitaire ».
Analyse basée sur le travail proposée par Marie-Françoise Leudet.
I/ Le dessin de Man Ray (1936)
Deux mains vides, isolées du corps, émergent de manchettes de dentelle, les longs doigts effilés jouant avec un fil : le graphisme est épuré.
À ce dessin de mains féminines, situé dans la première partie du recueil, répond en unevue symétrique, comme en écho dans la deuxième partie, un autre dessin aux mains vides, masculines, tissant cette fois-ci une toile d’araignée… « L’Attente ».
On sait par ailleurs que le dessin de Man Ray a connu une première version en 1930 alors que le projet des Mains Libres n’existait pas encore. On reconnaît alors dans cette esquisse la passion de Man Ray pour les mains (quelques exemplesci-dessous).


1925

1925

1930

1935

Autoportrait, 1933
En outre, la position de la main dressée, ouverte et vide, est souvent employée par Man Ray.

Cet essai (ci-contre) pour la couverture de Photographs by Man Ray 1920 Paris 1934 (1) (première rétrospective de ses photographies), est le plus souvent intitulé Autoportrait, et on ne peut manquer de remarquer, parmi cetassemblage d'objets renvoyant tous à l’artiste, une main féminine dressée. Ce n’est pas la même que celle de « Solitaire », puisqu’elle est unique, mais elle renvoie bien aux motifs récurrents chez Man Ray.

En 1971, dans une série de dix bronzes inspirés des dessins des Mains libres, nous retrouvons les deux mains avec leur manchette de dentelle :



La sculpture en ronde-bosse, que l'on peutfaire tourner, présente l’avantage sur le dessin de pouvoir changer le point de vue du spectateur sur les mains de la femme qui tisse ces fils ténus, alors que le dessin fixe son regard et sa position. Mais à y regarder de plus près, il est frappant de constater entre les deux mains en bronze… du vide : pas de fils… rien… juste assez de place pour enserrer un visage ou une tête par exemple. Ces mainsen bronze accordent plus de place à l’imaginaire, car même vides, elles sont ouvertes : que peuvent-elles recevoir, dès lors qu'elles ne sont plus liées ni entravées par les ficelles ? Il s'agit bien des mêmes mains, le doute n’est guère permis, mais elles prennent une signification tout autre.
Il convient alors de s’intéresser aux mains positionnées ainsi dans le recueil et on s’aperçoit qu’ilexiste quatre dessins similaires : « Le mannequin » (les mains sont alors libres), « Le temps qu’il faisait le 14 mars » (la femme se tient alors le visage), « Histoire de la science » (les mains de la femme enserrent une boule) et bien sûr « l’attente » (la toile d’araignée remplace ici les fils). On remarque alors que les mains ainsi placées se réfèrent systématiquement dans le recueil à lafemme : soit il s’agit de femme soit les mains sont à la recherche d’une femme comme dans « l’attente ».
Dans le dessin, ces mains sont vides, mais elles ont pourtant une activité… Comme dans le « jeu des ficelles », jeu particulièrement créatif où l’on tresse des ficelles très fines pour créer des formes multiples, de leurs doigts minces, ces mains jouent avec un fil. La multitude des figuresfait d’ailleurs penser au goût de Man Ray pour les recherches mathématiques. Que signifie ce fil représenté par des lignes prêtes à se briser ? La fragilité du lien qui existe entre les êtres ? La fragilité de la vie ? Ou bien la finesse des multiples possibilités de la création ? Rappelons-nous « Des nuages dans les mains », où les mains vides soutiennent des nuages, autre forme de légèreté etd’insaisissable. Le titre donne une orientation de lecture, mais en l’absence de données fiables sur celui qui l’a choisi, Man Ray ou Eluard, l’interprétation du dessin peut être différente.
Ce titre « Solitaire » engage en effet explicitement la lecture sur un jeu qui distrait l'être de sa solitude, tout en exprimant symboliquement sa fragilité. Sans ce titre, les mains jouant avec ce fil peuvent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !