Fait social

Pages: 51 (12728 mots) Publié le: 25 février 2011
Christian Puech Annie Radzynski

La langue comme fait social : fonction d'une évidence
In: Langages, 12e année, n°49, 1978. pp. 46-65.

Citer ce document / Cite this document : Puech Christian, Radzynski Annie. La langue comme fait social : fonction d'une évidence. In: Langages, 12e année, n°49, 1978. pp. 46-65. doi : 10.3406/lgge.1978.1921http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/lgge_0458-726X_1978_num_12_49_1921

С. Puech A. Radzynski

LA LANGUE COMME FAIT SOCIAL FONCTION D'UNE ÉVIDENCE

« La langue est un fait social. » Cette affirmation apparaît dès le début du CL G. On en trouve trace dès la seconde rédaction du Cours. Elle est réi térée et retravaillée sans cesse par F. de Saussure. Est-elle la reprise d'un truisme massivement partagé par les linguistes dece début du xxe siècle, par delà leurs controverses théoriques ? Rien de neuf, partant rien de dérou tant,pourront donc penser ses contemporains comme A. Meillet, lors de la parution de l'œuvre de Saussure. D'ailleurs, avant comme après cette date de 1915, Meillet, tant dans ses articles que dans ses ouvrages, fait une place de choix à cette idée que toute langue a un caractère social. Pourtantcette similitude n'est soutenable qu'à la condition d'extraire cette thèse de la perspective dans laquelle Saussure la reprend à son compte et la réinterprète. Tant la lecture des notes que celle du CL G semblent attes ter que l'enjeu en était la reconnaissance de l'autonomie spécifique d'un nouveau domaine scientifique : la linguistique générale. Il est important de souligner que l'élaboration desconcepts de la li nguistique a d'emblée le caractère d'une lutte, non du fait d'une volonté délibérée de Saussure qui découlerait d'un « trait » de son caractère, mais dans la mesure où l'élaboration théorique à laquelle il se consacre s'effectue au sein d'une configuration délimitée par des idéologies théoriques et la « philosophie spontanée » qui les accompagne. Les solutions dont elles sontporteuses pourront s'avérer, mais toujours après coup, n'être que des solu tions imaginaires, inopérantes quant à la connaissance et l'explication du réel. Les concepts clés du Cours de linguistique générale, même les plus novat eurs, résulteront de ce travail de transformation de cette matière préala blement élaborée. Ce processus de transformation théorique agit de manière discriminante parrapport à la matière première. Autrement dit, il ne peut s'inaugurer qu en une manière de « coup de force » qui peut être très discret, énonçant sous forme de thèse la nécessité d'une rupture avec l'horizon de pensée traditionnel. Car ce n'est, paradoxalement, qu'après avoir formulé ces thèses minimales qui permettent la rupture avec les problématiques antérieures que l'on peut déterminer ce qui, deséléments de ces problé matiques (notions, représentation, méthodes...), peut acquérir le carac tère matière première ou d'instruments et ce qui ne peut avoir qu'un rôle de d'obstacle épistémologique. A partir de l'analyse de l'œuvre de F. de Saussure et d'un certain nombre d'interventions de A. Meillet et de Whitney, nous tenterons de montrer comment se déroule, autour de la réappropriation parSaussure de ce « lieu commun de son époque » — le caractère social de la langue — une lutte sans compromis possible entre des positions divergentes, dont l'enjeu est la reconnaissance de l'instauration d'un nouvel objet et d'un nouveau champ scientifique : celui de la linguistique générale. Il semble d'ailleurs que cette thèse (plus que de désigner un domaine de réalité propre), peut avant tout secaractériser par sa fonction dans l'ensemble du dispositif théorique que Saussure constitue. L'affirmation du caractère social de la langue apparaît dans le CL G chaque fois qu'il s'agit de mettre en avant de 46

la scène théorique cette exigence d'autonomie. On peut donc penser que cette thèse a pour fonction, sinon de réaliser l'autonomie du domaine lin guistique, du moins de rappeler qu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le fait social
  • Fait social
  • Fait social
  • FAIT SOCIAUX
  • Le fait social
  • Fait social
  • Rapport sur le fait social des réseaux sociaux
  • Dossier fait social

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !