Faut-il arrêter de boire ?

479 mots 2 pages
Thèse :
1) positif interne 2) positif externe 3) négatif interne 4) négatif externe

Antithèse :
1) La santé 2) L’entourage 3) L’argent

« Tu noies tes chagrins dans l’alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. » [Yves Mirande].
L’alcool, substance liquide au pouvoir désinhibiteur utilisée depuis le néolithique est devenu aujourd’hui une problématique qui concerne tout le monde, que ce soit les femmes, les hommes adultes ou encore les adolescents. Alors ne faudrait-il pas résoudre cette contradiction une bonne fois pour toute ? Il convient d’abord de comprendre les raisons pour lesquelles nous buvons, en particulier les sensations recherchées dans l’alcool. Mais cependant l’alcool provoque des effets néfastes.
La recherche des motifs de consommation d’alcool avance une hypothèse que les gens boivent de l’alcool pour ses effets spécifiques. On peut classer les motifs selon deux dimensions, les motifs qui ont une valeur positive ou négative et la source qui peut être interne ou externe. Donc pour certains, l’alcool peut accentuer les émotions positives et atténuer, éviter les émotions négatives. Tout d’abord la valeur positive qui dépend de l’état interne de la personne provoque sur elle des sentiments positifs. Par exemple une personne boit parce qu’elle aime les sensations, pour se saouler ou encore parce que ça l’amuse. On parle ici d’un motif de renforcement. Mais la valeur positive peut avoir aussi un motif social qui est externe à la personne, qui est en rapport avec la situation et qui provoque aussi des sentiments positifs comme le fait de boire pour mieux apprécier une fête, parce que c’est plus drôle ou pour une fête plus réussite. Cependant il y a aussi

en relation

  • Le bilinguisme
    2934 mots | 12 pages
  • Le survenant
    847 mots | 4 pages
  • Alcool
    1321 mots | 6 pages
  • Celi
    1130 mots | 5 pages
  • Petit prince
    1142 mots | 5 pages
  • Alcool ivresse
    5948 mots | 24 pages
  • Peine de mort
    1191 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture
    1566 mots | 7 pages
  • Le racisme
    2695 mots | 11 pages
  • hISTOIRE DES ARTS 2
    2955 mots | 12 pages