Faut-il parler de soi en poésie?

1805 mots 8 pages
« Un romancier à qui l’on demandait pourquoi il n’écrivait jamais de poésie répondit : Parce que je déteste parler de moi-même ».

La poésie a longtemps été considérée comme le genre littéraire le plus noble. Mais est-elle pour autant le plus personnel ? C’est ce que semble penser un romancier qui, lorsqu’on lui demanda pourquoi il n’écrivait pas de poésie, répondit : « Parce que je déteste parler de moi-même ». Selon lui, écrire de la poésie est donc intrinsèquement lié au fait de parler de sa personne.
Nous verrons d’abord si cela peut se confirmer à travers certains courants et la perception du monde par les poètes. Ensuite nous démontrerons que l’on peut tout aussi bien parler de soi dans le roman. Nous nous pencherons aussi sur la possibilité d’écrire une poésie qui ne serait pas personnelle lorsqu’elle est conditionnée par divers facteurs indépendants du poète. Et nous montrerons enfin que tout texte écrit révèle une part personnelle de son auteur.

Selon la réponse du romancier, la poésie implique nécessairement pour le poète de livrer une grande part de lui-même dans son œuvre. C’est une idée qui est également très répandue dans l’esprit commun et qui pourrait être appuyée de diverses manières. Dans certains courants de poésie, le « moi » est marqué dans le choix même des mots, métaphores et symboles, l’emploi de certains mots plutôt que d’autres étant révélateur de la personnalité. C’est le cas par exemple des poètes symbolistes. Ils décrivent une ambiance et leur perception du monde en utilisant des symboles. Par conséquent, la poésie symboliste peut nous sembler difficile d’accès car le choix même des symboles est personnel et diffère d’un auteur à l’autre. Une part de la personnalité du poète est révélée par ce choix : il parle donc de lui. Comme Rimbaud dans cet extrait du poème Voyelles.
A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes
[…]

La poésie décrit une

en relation

  • « Il faut parler de l’échec, du scandale, de la mort » affirmait simone de beauvoir. pensez-vous que les arts, et notamment la poésie, doivent assumer une réflexion sérieuse ?
    1551 mots | 7 pages
  • Dissertation : "il faut parler de l'échec, du scandale, de la mort" affirme simone de beauvoir. pensez-vous que la poésie doit assumer une réflexion si grave et si sérieuse ?
    784 mots | 4 pages
  • Les poètes parlent-ils pour tous ?
    1447 mots | 6 pages
  • Poésie peut parler de tout
    1597 mots | 7 pages
  • La poésie
    3697 mots | 15 pages
  • Dissertation eluard
    10523 mots | 43 pages
  • Hello
    4677 mots | 19 pages
  • Dissertation poésie
    3920 mots | 16 pages
  • La poesie pour tous
    3544 mots | 15 pages
  • La poésie est une longue à part que les gens prennent pour une autre manière d’employer la leur
    806 mots | 4 pages