Faut-il redouter les machines?

Pages: 8 (1975 mots) Publié le: 13 novembre 2012
De nos jours, nous vivons au milieu des machines, et notre vie est quasiment calquée sur leur fonctionnement. Avec suffisamment de recul, une telle intrusion des machines dans la vie humaine peut être assez effrayante, ou tout du moins créer un sentiment de malaise. Mais elles sont aussi des objets devenus nécessaires pour avoir une vie plus simple, car vivre sans machine semble désormaisimpossible.
Faut-il en cela redouter les machines? Sont-elles nuisibles ou bénéfiques à l'homme? Ne doit-on pas distinguer leur nature et leur fonction? Quel est le rôle de l'homme dans l'utilisation des machines?
Si a priori on ne doit pas forcément redouter les machines, il y a néanmoins des raisons d'en avoir peur, Mais c'est surtout le rapport de l'homme à la machine qu'il faut interroger.Le but de la création des machines est d'améliorer le quotidien de l'homme. On ne doit donc pas nécessairement les redouter.
En effet, la fin première des machines semble être de supprimer les tâches longues et difficiles des hommes. Ils peuvent alors se consacrer au loisir, temps de la culture du corps et de l'esprit. Comme l'explique Jean Fourastié, économiste spécialiste des Trente Glorieuses,dans Le Grand Espoir du XXème siècle, « la machine conduit l'homme à se spécialiser dans l'humain ». Cela signifie que la machine aide l'homme à se libérer des contraintes qui l'avilissent, font de lui un non-humain. Ainsi, le Vatican définit la machine à laver comme l'objet ayant le plus participé à l'émancipation des femmes. Il en est de même dans le secteur du travail : le port de chargeslourdes se fait de manière mécanique. Cela permet aux ouvriers de moins se fatiguer, et de pouvoir ainsi travailler plus longtemps. Certains métiers difficiles, voire dangereux, comme celui de mineur, sont rendus plus aisés grâce aux machines. La machine est alors une aide pour l'être humain, lui qui, selon le mythe de Prométhée, n'aurait rien reçu de la nature pour survivre. Le développement de latechnique, et par la suite des machines, serait donc la marque de l'humanité.
De plus, l'invention des machines a pour but une satisfaction plus rapide et plus aisée des besoins et des désirs inhérents à l'homme. Celui-ci n'a plus besoin d'attendre, de faire des efforts pour satisfaire ses désirs : la machine crée, fabrique en quantité de quoi plaire à l'homme. Sans contraintes, il peut alors jouird'objets, de nourriture toujours meilleurs. En effet, si la machine permet d'accélérer la vitesse du travail, elle est aussi et surtout le vecteur du progrès. Et ce progrès vise normalement à donner à l'homme une vie meilleure, en un mot à le rendre plus heureux. Les machines deviennent alors les alliées de l'homme dans sa quête vers un bonheur, peut-être imparfait, mais essentiel. Les redouter,ne pas vouloir les utiliser serait refuser la « facilité » de cet accès au bonheur ; tenter d'y parvenir par un autre moyen, plus long, plus difficile, pourrait se solder âr une désillusion et un échec. Redouter les machines, ne pas les souhaiter, c'est risquer de ne jamais assouvir ses envies.
Enfin, la machine est, par définition, créée et surtout contrôlée par l'homme. Ainsi la peur de lamachine semble vaine, puisque cet objet est sous les ordres de l'homme. A tout moment, il peut décider d'interrompre son action. S'il l'a créée, c'est que la machine lui est utile pour obtenir ce qu'il n'a pas ou pour améliorer ce qu'il a déjà. Il est donc conscient de sa nécessité et de son utilité. Redouter quelque chose, n'est-ce pas chercher à l'éviter? Si l'homme, créant les machines, jugequ'elles ne sont pas redoutables mais bénéfiques, pourquoi en avoir peur? Si l'on considère, comme Rousseau, que l'homme est animé par deux passions, l'amour de soi (instinct de conservation) et la pitié (« répugnance naturelle à voir périr ou souffrir tout être sensible, et principalement [ses] semblables »), alors la réponse est non. L'homme ne veut pas se nuire, et souffre lorsqu'un autre homme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il redouter les machines ?
  • Faut il redouter les machines
  • Faut-il craindre la machine ?
  • Faut il craindre les machines
  • Faut-il avoir peur des machines
  • Faut – il craindre les machines ?
  • Faut-il avoir peur des machines?
  • Faut-il avoir peur des machines ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !