Ferdinand de saussure

Pages: 9 (2150 mots) Publié le: 12 mars 2013
Article
« Ferdinand de Saussure » Gilles Bibeau
Québec français, n° 50, 1983, p. 94-95.

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :
http://id.erudit.org/iderudit/55393ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des servicesd'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre desservices d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 15 October 2012 10:43

Z O O M SUR existe de la même manière dans la tête de tous les membres de la collectivité, alors que son utilisation, la parole, est individuelle et peut varier dans une certaine mesure d'un individu à unautre.

Ferdinand de Saussure
gilles bibeau
Qui ne reconnaît pas les distinctions classiques entre langue et langage, entre langue et parole, entre synchronie et diachronie, entre phonétique et phonologie ? Ces dichotomies paraissent aujourd'hui élémentaires en linguistique, en psychologie du langage, en sciences sociales et même en philosophie, mais elles ont produit au début du siècle unevéritable révolution en même temps que les bases d'une méthode d'analyse linguistique devenue exemplaire depuis au moins les années 30. Cette révolution était celle d'un professeur de grammaire comparée de la Sorbonne et de l'Université de Genève à qui on a demandé, en 1906, de faire un cours de linguistique générale à l'Université de Genève: Ferdinand de Saussure. Un professeur qui n'a pas eu le tempsde publier son cours avant de mourir en 1913. Ce sont ses élèves Charles Bally et Albert Sechehaye qui publient en 1916 le Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure (Paris, Payot). Ce Cours, qui cristallisait pour ainsi dire le courant européen de la linguistique structurale, sera traduit en japonais d'abord (1928), puis en allemand (1931), en russe (1933), en espagnol (1945), enanglais (1959), en polonais (1961), en hongrois (1967) et en italien (1967). Encore aujourd'hui, dans les universités francophones du monde, il est rare qu'il n'y ait pas un cours qui porte sur ce linguiste qui a bouleversé les conceptions de l'analyse du langage. Il n'y a pas non plus une histoire de la linguistique qui ne lui réserve un chapitre, ni une introduction à la linguistique générale, mêmeaméricaine, qui ne lui consacre plusieurs pages. Mounin (1968) a signé un livre qui porte son nom (chez Séghers). Mais ses idées sont encore plus connues que son nom, car il est courant de lire ou d'entendre les distinctions énumérées plus haut sans référence à Ferdinand de Saussure. Le cœur de toute la théorie linguistique élaborée par Saussure est sans contredit la notion de langue commesystème intérieur indépendant des phénomènes extérieurs comme le temps, le réel, et 94 Québec français Mai 1983 même l'utilisation proprement dite de la langue, et comme une espèce de pont entre le réel et l'esprit humain. Cette nouvelle conception de la langue a entraîné les distinctions déjà énumérées, la définition du concept de signe linguistique et l'application à l'analyse du langage d'un autreconcept aussi important que le précédent, celui de système. Langue et langage Lorsqu'on veut parler du langage comme phénomène, on est toujours embêté (même aujourd'hui) parce qu'on peut y inclure toutes sortes de manifestations, y compris les chants d'animaux, les signes des sourds-muets et les textes les plus recherchés de nos poètes et écrivains. Tout bruit qui peut être interprété ou tout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ferdinand de saussure
  • Ferdinand de saussure
  • Saussure
  • Ferdinand
  • Ferdinand
  • comprehension sur saussure
  • Louis ferdinand
  • Louis ferdinand

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !