fete

Pages: 5 (1227 mots) Publié le: 19 février 2014
Comment formuler chaque idée ?


Adoptez un style personnel


Comme pour le résumé de texte, ne jamais faire de la synthèse un montage de citations : vous devez exprimer chaque idée dans un style personnel, avec votre propre lexique et votre propre syntaxe. Le contenu du tableau que vous aurez effectué doit aider à cette rédaction, puisqu’il a été écrit dans un style personnel.Cependant, on ne s’interdit pas la citation. Lorsqu’un auteur a trouvé la bonne formule, il faut savoir intégrer celz à sa propre rédaction. Mettez deux points et ouvrez les guillemets, ou construisez votre propre phrase en y mêlant des éléments empruntés à l’auteur, évidemment entre guillemets.


Evitez la répétition du mot « idée »


Comme la synthèse oblige à faire référence au contenu desdocuments, le mot « idée » revient sans cesse. La façon dont on nomme une idée d’auteur dépend du statut accordé à cette idée dans le problème.


Selon les cas, on peut choisir parmi de nombreux mots :


affirmation, contestation, complément, confirmation, question, réponse, souhait, conseil, sous-entendu, explication, nuance, analyse, démonstration, interrogation, proposition,justification, preuve, précision, constatation, protestation, suggestion...


Comment introduire une référence ?


C’est l’autre problème de rédaction spécifique de la synthèse. Le tableau suivant classe des possibilités d’après le rôle que joue dans la démonstration l’idée (de X) qu’on va reproduire.



Pour amener une affirmation


selon X
d’après X
X pense
X croit
X s’exclamepour X
sil’on en croit X
X constate
X fait part de
X évoque ...


Pour amener une contestation
X refuse
X s’indigne
X revendique
X conteste
X s’insurge contre
X déplore
X craint
X doute que ...


Pour amener une réflexion


X explique
X analyse
X fait apparaître
X montre
X démontre
X découvre que
X met en évidence ...


Pour amener une confirmationX insiste sur
X souligne que
X rappelle que
X confirme que
X est d’accord avec
Xprouve aussi
X partage cett idée ...


Pour amener un complément


X prolonge
X complête
X ajoute
X précise


Pour amener une question


X se demande si
X s’interroge sur
X questionne
X se demande


Pour amener un souhait, un conseil


X souhaite
X préconise
Xpropose
X conseille



La synthèse consiste à rédiger une composition française (avec introduction, développement, conclusion), à partir d’une documentation sur un thème précisé dans l’énoncé du sujet. Mais ce développement n’utilise que les données fournies par les documents. Leur inventaire puis leur confrontation conduiront au plan de la synthèse.

 


Comment organiserl’introduction ?


Evitez de la mettre au brouillon, vous parviendrez assez facilement à l’écrire directement en respectant ces trois étapes :


- La présentation des documents proposés, de façon rapide, sans insister sur les références (il peut être intéressant de préciser à quels types de documents on a affaire : extrait d’essai, page de roman, document iconographique, extrait de loi, arcticle depresse);


- L’énoncé du problème soulevé par la documentation ;


- L’annonce du plan choisi.


Comment formuler chaque idée ?


Adoptez un style personnel


Comme pour le résumé de texte, ne jamais faire de la synthèse un montage de citations : vous devez exprimer chaque idée dans un style personnel, avec votre propre lexique et votre propre syntaxe. Le contenu du tableau quevous aurez effectué doit aider à cette rédaction, puisqu’il a été écrit dans un style personnel. Cependant, on ne s’interdit pas la citation. Lorsqu’un auteur a trouvé la bonne formule, il faut savoir intégrer celz à sa propre rédaction. Mettez deux points et ouvrez les guillemets, ou construisez votre propre phrase en y mêlant des éléments empruntés à l’auteur, évidemment entre guillemets....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fete
  • la fête
  • Fete
  • Fete
  • Fete
  • La fete
  • Fete
  • Fete

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !