ffff

Pages: 5 (1194 mots) Publié le: 6 janvier 2015
Mlle Grilli

Séquence 1

Premières – 2009-2010

Lecture intégrale : Zadig de Voltaire

Avant de commencer :
- Poser les énigmes et les situations.
- Recherches : biographie de Voltaire, affaire Calas… ed de référence : p. 140
- Lire le conte : Lire manuel Méthodes pp. 185-186 ; Questions de lecture ed de référence : pp. 1-2-4-7-8-9-1013-14-17-18 pp. 115-117.
Quelles notionsimportantes peut-on dégager du
titre et du sous-titre ?

pp. 7-10
S1 : Mise en contexte :

• Analyse du titre et du sous-titre

•quelles sont les expressions caractéristiques de la
couleur orientale ?
•en quoi cette épître dépasse-t-elle le but qu’un tel
texte s’assigne habituellement ?

Pose le pb du rapport à la censure : approbation dans la 2nde édition en 1748, parue à Amsterdam : voir p.141
= parodie de la censure ; allusion masquée, avec titre oriental, au Garde des Sceaux et à Crebillon, le censeur
royal.
Ironie « se faire passer pour », « malgré moi » ; lien logique qui ne fonctionne pas : « ainsi ».
« ouvrage détestable » : antiphrase.
• Etude de l’épître dédicatoire.
= Captatio bene volontiae = séduire le lecteur.
Rhétorique de l’éloge et de la flatterie : dans latradition de l’épître ; parodie avec les images poétiques :
topoï de la beauté. Bénédiction finale. Elle est exceptionnelle, différente : vous ne leur ressemblez pas ».
Le cadre oriental : la sultane, la date. Référence à une langue morte « ancien chaldéen ». allusion à
l’exotisme des Milles et uns… à la mode à Paris : mais comme futiles.
Parodie et ironie : fonctionne par un effet de mise àdistance : présenté comme une traduction. (fiction
courante au XVIII : on trouve un manuscrit…) ; donne tout de suite le ton du conte philosophique = annonce
de l’esthétique du conte avec un « ancien sage ». Mise en garde : savoir déchiffrer : « dit plus que ce qu’il
semble » (cf la fontaine), trouver un sens. Lance aussi la question du bonheur, fait le lien avec le conte :
thème de laconversation, de l’exception de la sultane, comme Zadig fuit les conversations.
= Définition du lecteur idéal : voir série d’adjectifs mélioratifs. Esprit et goût. Savoir juger, être philosophe.
Exception et élection. « parler raison ».

Faire fiche sur les Lumières : p. 135 sqq.

Mlle Grilli

Séquence 1

Premières – 2009-2010

pp. 12-14

S2 : Incipit
Grâce au titre choisi par Voltaire, Zadig,le lecteur est directement plongé dans le monde oriental à travers un conte qui
met en scène un type, celui du « juste » : attente du lecteur de voir dans l’incipit, apparaître un personnage principal
sage, voire philosophe.
Fonctions de l’incipit :
- informer le lecteur sur le cadre spatio-temporel du récit (temps, lieu…) et sur le personnage principal.
- donner le TON du texte, son genre,son registre….
Questions :
• les procédés traditionnels propres au conte ?
- Capter l’attention du lecteur, le séduire, l’intriguer….
PB : dans quelle mesure s’agit-il de l’incipit d’un conte philosophique ?

• indices témoignant d’une quête du bonheur
chez Zadig ?
• passages plus particulièrement ironiques ?

- Commencer par regarder le portrait de Zadig, le cadre (ce qui compose lerécit) : tout commence un conte, dans un
cadre oriental, avec histoire d’amour entre beaux et jeunes héros, élément perturbateur, péripéties (donner la structure
du conte)… puis le ton de ce récit : celui de la satire et du conte qui sert à critiquer, à faire réfléchir.
Type de texte - structure

I) Les éléments traditionnels du conte : personnages stéréotypés, schéma narratif. Un
conte oriental(le masque de la fiction orientale)
1) le cadre spatio-temporel : typique du conte : lointain, ailleurs… avec la phrase canonique : « il y avait » ; tout de
suite, référence orientale, mais assez vague, peu réaliste : plus pour le merveilleux exotique que cela évoque (mode à
Paris)
- noms exotiques : Zadig, Sémire ; référence à Babylone : lire p. 122 sqq
= peu de réalisme : on envoie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ffff
  • Ffff
  • Ffff
  • Ffff
  • ffff
  • Ffff
  • Ffff
  • Ffff

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !