Fiche de lecture race et histoire.

Pages: 18 (4376 mots) Publié le: 6 février 2013
RACE ET HISTOIRE par Claude Lévi-Strauss

Chapitre 1 : Race et culture

Lévi-Strauss commence son livre en expliquant clairement qu’il n’est pas universaliste. La non-hiérarchisation entre « races » humaines n’exclut pas la reconnaissance de la diversité qui la compose. Ces groupes ethniques, bien que différents, ont tous apporté leur contribution au « patrimoine commun », perçu commel’invisible lien unissant tous les hommes.
En prolongement, Lévi-Strauss pense que les productions culturelles ne sont pas plus un facteur de hiérarchisation. En effet, hiérarchiser en fonction des créations culturelles reviendrait finalement à faire du racisme « à l’envers » comme dans les thèses racistes de Gobineau (« Essai sur l’inégalité des races humaines »). Il voyait également le « métissage »comme la pire des « dégénérescences ».
La plus marquante des erreurs de Gobineau pour Lévi-Strauss est d’avoir confondu le sens anthropologique du mot « race (ensemble de personnes présentant des caractères communs et que l’on réunit dans une même catégorie allant de pair avec une étude scientifique) et celui subjectif et glissant clairement vers le racisme (Catégorie de classement de l’espècehumaine selon des critères morphologiques ou culturels sans aucune base scientifique), conférant à la seconde les qualités scientifiques de la première.

Ainsi, Lévi-Strauss veut tout de suite être clair : Si les apports sont différents, cela ne tient pas à des différences intrinsèques (physiologiques) en termes de valeur absolue mais avant tout à des circonstances d’ordre géographique etsociologique (contact avec les autres cultures par exemple).

L-S s’intéresse ensuite à la place de la culture dans chaque « race ». En effet, si les races se comptent par unités, les cultures se comptent en « milliers » puisque au sein d’une même race, il peut y avoir plusieurs cultures (systèmes de valeurs).

L-S amène alors le sujet de son livre qui ne sera pas la diversité des races (qui n’à qu’unintérêt géographique et anthropologique) mais bel et bien la diversité des cultures.

Chapitre 2 : La diversité des cultures

Lévi-Strauss cherche à rendre compte de l’infinie diversité des cultures qui se « juxtaposent » aussi bien dans le temps que dans l’histoire. Dans ce dernier cas, leur analyse est difficile en raison de l’absence de contact direct voire impossible si la société n’avaitpas recours à l’écriture.
Mais, une fois perçue l’immensité de ce champ, comment le délimiter avec précision ?

Comment démontrer la différence entre deux cultures ?
Lévi-Strauss met ensuite l’accent sur le fait que dans un cadre de voisinage géographique de deux cultures, les comportements pourront aussi bien être convergents que divergents. L-S prend l’exemple des langues qui peuventparfois à partir d’une origine commune se différencier (Anglais, Français) ou à partir d’origines différentes s’unir (langues slaves).
Mais alors L-S se demande si un point clé des distinctions entre cultures n’est pas leur attitude par rapport aux autres sociétés/cultures.
Chaque culture semble « orbiter » autour d’un « optimum » de diversité impacté par la situation géographique, du nombre d’autrescultures, de leurs moyens de communication… La diversité des cultures est celle du juste milieu trouvée par une culture entre l’existence et la reconnaissance de l’existence propre et l’ouverture.
Mais cela donnerait alors la vision d’une diversité des cultures figées autour de cet « optimum » ce que L-S réfute catégoriquement (risque de revenir aux généralisations de Gobineau) car la diversitéd’une culture est également interne à travers les différences entre classes/castes et même en poussant raisonnement à travers toujours plus de sous-classe jusqu’à l’individu lui-même.
De plus l’appréhension du développement de la culture ne se fait pas qu’à partir de variable stable (cadre géographique) par exemple mais aussi dans 99.99% des cas d’une variable qui est l’impact des autres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche de lecture race et histoire
  • Fiche de lecture : race et histoire, cls
  • Fiche de lecture, "race et histoire" de lévi-strauss
  • fiche lecture race et histoire, levi strauss
  • Fiche de lecture
  • Fiche de lecture histoire de versailles
  • fiche de lecture : une histoire de l'empathie
  • Fiche de Lecture histoire de la raison

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !