Fidélité

Pages: 10 (2272 mots) Publié le: 24 février 2011
FIDELITE

Ce concept fait une apparition claire dans nos rituels de loges bleues au moment où le maître qui vient d’être relevé, prête serment.
Il y est dit « Moi, ….. de ma propre et libre volonté, en présence de tous les MM .°. ici réunis, je promets sur l’honneur de remplir fidèlement et avec rigueur , les obligations qui me sont imposées par le grade de maître »
Au 4 ° , la notion defidélité est évoquée à deux reprises :
- Avant l’initiation au 4 °, le T .°. F .°. P .°. demande au Grand Expert : « Vous portez vous garant du zèle, de l’honnêteté et de la conscience du V .°. M .°. que vous présentez ? Etes vous certain qu’il sera discret, obéissant et fidèle ?»
- Au moment du serment qui dit : « Je promets de rester fidèle jusqu’à la mort à tous mes devoirs enversl’humanité, ma famille, mes FF .°. et mes SS .°. et de ne jamais faire défaut en cas de détresse, nécessité, danger ou persécution . »

Fidélité : le mot recouvre une valeur pour le moins désuète, fait référence à un concept largement relégué dans le tiroir aux oubliettes.
L’infidélité croissante est transversale : le politique, le religieux ; le conjugal, l’entreprise…sont tous concernés

LES CONCEPTS: fidélité / infidélité

« La fidélité, est essentiellement une manière de se conduire » nous dit Jankélévitch
Il y a fidélité chaque fois que je conforme ma conduite à un engagement. On peut être fidèle à une personne, mais aussi fidèle à des valeurs, morales, religieuses ou politiques, par exempleQuelle que soit l’entrée, on ne peut en toute rigueur dire d’une personne qu’elle est fidèle,que si elle s’est au préalable engagée à respecter une promesse. L’homme fidèle reste constamment dans la ligne qu’il s’est fixée. Il n’y a infidélité que s’il y a rupture d’un engagement pris, et donc trahison par rapport à ce à quoi il s’était engagé.Les deux serments prêtés au 3 ° et au 4° degrés articulent effectivement le concept de fidélité et celui de devoir, d’obligation.Et, s’il n’estpas fait explicitement référence à la fidélité avant le serment du maître, par contre, on trouve dès l’initiation, des injonctions à tenir ses promesses et des menaces en cas de trahison :- la pointe du glaive posée sur le cœur du néophyte aussitôt après avoir franchi la porte basse le prévient contre toute tentative de trahison- l’idée de trahir son devoir est réitérée au moment de l’épreuvedes coupes - La notion de parjure apparaît au moment du serment du compagnon : « Si je devenais parjure, puissè-je avoir le cœur arraché …. »D’autres notions s’apparentent ou accompagnent le concept de fidélité tout au long du parcours : - Ainsi, l’appel réitéré à porter secours et assistance à ses FF .°. et SS.°., - Ainsi le champ symbolique envisagé avec la règle de compagnon : droiture ducomportement, rectitude de la pensée- Les diverses injonctions au silence et au secret, à tous les degrés- Une des sentences du 4 ° qui dit : « Honte à ceux qui acceptent des devoirs et ensuite les négligent » Etre fidèle semble donc une attitude, ou un acte qui est de l’ordre du devoir : elle est communément tenue pour une vertu . Aristote définit ainsi la vertu ( éthique à Nicomaque) comme étant laconstance à faire le bien, la constance dans ses actes, plus exactement comme : « une disposition constante à agir selon la droite règle qui détermine le juste milieu » La vertu se cultive, suppose donc une volonté continue .Rester fidèle, c’est donc être vertueux au sens aristotélicien, c’est agir conformément à son devoir. « La fidélité est vertu de mémoire » : elle suppose une volontépersonnelle et surtout une constance dans la volonté .Pourtant, une persistance mécanique de la mémoire ne fait pas une fidélité. La fidélité suppose l’engagement , ce qui implique un mémoire réactivée, un serment qu’on n’oublie pas, quelles que soient les circonstances et la durée.La fidélité suppose le contrat, la parole donnée, une parole qui engage et ne doit pas être rompue : constance dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fidelite
  • Fidelite
  • Fidélité
  • Fidélité
  • Fidelite
  • La fidelité
  • La fidélité
  • Fidélité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !