Finalités

Pages: 9 (2104 mots) Publié le: 18 décembre 2012
Module 1 : Entreprendre et diriger finalité et évaluer
[pic] Caractériser les finalités des entreprises et leur responsabilité sociétale et environnementale
[pic]
La finalité de l’entreprise correspond à sa raison d’être.
Bien entendu, il s’agit avant tout de  satisfaire les besoins du marché en produisant des  biens et des services. Mais cet objectif général n’est pas ) et celui des dirigeants.
En effet, les dirigeants ne recherchent pas systématiquement le profit maximum
– ils peuvent rechercher le pouvoir, l’indépendance, le prestige, la croissance de l’entreprise, la satisfaction du client ou tout simplement donner un sens à leur vie ! – quant aux apporteurs de capitaux ils sont souvent beaucoup plus intéressés par des profits spéculatifs à court terme que par la vie del’entreprise – pourtant, ils en sont les propriétaires !
Il est donc difficile de dégager des constantes en la matière et ceci dans la mesure où les entreprises varient par leur taille et le marché sur lequel elles évoluent. Aujourd’hui il est clair que que la  finalité de l’entreprise dépasse largement la simple recherche du profit – son rôle s’étend à la société toute entière et à l’environnement.

I –Les finalités de l’entreprise
A - Réaliser un  profit maximum
Selon la théorie classique libérale, le profit correspond à la finalité de l’entreprise – les tenants de cette théorie considèrent en effet que le profit constitue la juste contrepartie du risque pris par les dirigeants et les actionnaires.
Cette vision un peu étroite de la finalité  de l’entreprise commence à être sérieusementremise en question :
> Par exemple, pour Franck Riboud, l’objectif de l’entreprise n’est pas à proprement parler de faire du profit, mais avant tout  de satisfaire les besoins des parties prenantes : actionnaires, salariés, fournisseurs, clients et autres. L’entreprise a des devoirs envers la société toute entière.
|« Pour le chef d’entreprise que je suis, la période dans laquelle nous sommes entrés|
|soulève de manière très vive une question longtemps occultée et qu’il me paraît |
|nécessaire d’affronter : celle du rôle de l’entreprise dans notre société. Pendant de |
|nombreuses années, qu’on s’en félicite ou qu’on le déplore, il était admis qu’une |
|entreprise cotée avait pour seule finalité de générer une valeur maximale et toujours |
|croissante pour sesactionnaires. Cette conception étroite du rôle de l’entreprise nous |
|a conduits dans l’impasse, et c’est pour moi une des leçons majeures de la crise………………. |
|La recherche de la maximisation du profit n’est mécaniquement pas durable : à force de |
|se laisser griser par des taux de rendement de 10, puis 15, puis 20, et pourquoi pas 25 |
|%, on oublie simplement qu’il y a une limite physiqueau-delà de laquelle le château de |
|cartes s’écroule. Cette limite, nous venons brutalement de l’atteindre……  Cette crise |
| nous rappelle le bon sens : qu’aucun organisme ne se développe dans un milieu appauvri |
|ou dans un désert. Et qu’il est donc de l’intérêt même d’une entreprise de prendre soin |
|de son environnement économique et social, ce qu’on pourrait appeler, par analogie, son|
|« écosystème ». » |
| |
|Franck Riboud – PDG Danone  |


 
> Pour Peter F Drucker (Peter Ferdinand Drucker, né  en 1909  et décédé  en 2005  est un théoricien américain dumanagement. Il est à l’origine de nombreux concepts utilisés dans le monde de l’entreprise), le client est le pilier de l’affaire dans la mesure où il est le seul à donner du travail à l’entreprise. Le seul but de l’entreprise est donc de satisfaire les besoins du client et à travers lui les besoins de la société toute entière.
|« La théorie économique admet l’axiome fondamental que la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Finalité
  • Les finalités
  • La finalité
  • Les finalités
  • Finalités
  • Finalité
  • Finalité
  • La finalité de l’entreprise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !