finance comportementale

6952 mots 28 pages
FINANCE COMPORTEMENTALE ET VOLATILITÉ

FINANCE COMPORTEMENTALE
ET VOLATILITÉ
JEAN-PAUL POLLIN *

L

a volatilité des marchés financiers fait l’objet d’explications de nature très différente. On peut d’abord y voir le reflet des mouvements erratiques de l’économie réelle. Dans ce cas, l’instabilité des prix d’actifs est le résultat d’événements extérieurs à la sphère financière dont les conséquences sont éventuellement très fortes et très incertaines1.
À l’inverse, on peut considérer que la variabilité des prix d’actifs est provoquée par le fonctionnement des marchés financiers et le jeu des investisseurs. De nombreux travaux ont évoqué la volatilité excessive des cours boursiers en cherchant à démontrer qu’elle était très supérieure à celle de leurs déterminants fondamentaux2. Mais, cette mise en cause des comportements financiers peut elle-même donner lieu à plusieurs types d’explications. Le principe d’équilibres multiples fournit une première source de réponse3. La théorie des bulles spéculatives montre qu’il est possible de s’écarter durablement des fondamentaux de certains actifs parce que leur prix dépend de l’anticipation de leur valeur future qui comprend une part d’arbitraire. Le prix d’un actif peut alors diverger par rapport à sa valeur d’équilibre, alors même que les investisseurs en sont conscients et savent que la bulle éclatera un jour ou l’autre. Mais, l’espérance de gain (si le prix continue à s’accroître) est supérieure à l’espérance de perte (si la bulle éclate). Les modèles de tâches solaires reposent sur une idée plus radicale puisqu’ils supposent qu’il n’y a pas d’unicité des valeurs fondamentales. De sorte que, la variabilité des prix d’actifs résulte, de façon également arbitraire, de sauts d’un équilibre à l’autre. * Professeur à l’Université d’Orléans.

POLLIN

1

6/04/04, 9:33

1

REVUE D'ÉCONOMIE FINANCIÈRE

2

Dans tous les cas, ces explications ne remettent pas en cause l’hypothèse de

en relation

  • Finance comportementale
    2641 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    2654 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    2854 mots | 12 pages
  • Finance comportementale
    2562 mots | 11 pages
  • Finance comportementale
    5750 mots | 23 pages
  • Expos sur la finance comportementale
    1028 mots | 5 pages
  • Elements de finance comportementale
    3248 mots | 13 pages
  • La finance comportementale ou la psychologie de l'investisseur
    1461 mots | 6 pages
  • Efficience informationnelle versus finance comportementale
    7855 mots | 32 pages
  • Essai d’analyse sur la contribution de la finance comportementale à la compréhension des dysfonctionnements des marchés financiers ; Analyse de la crise financière de 2007
    72619 mots | 291 pages