Footbal

2533 mots 11 pages
Les jeux de balle au pied existent dès l'Antiquité. Ce sont des jeux et non des sports. Les Grecs connaissent ainsi plusieurs jeux de balle se pratiquant avec les pieds : aporrhaxis et phéninde à Athènes et épiscyre à Sparte[2]. La situation est identique chez les Romains où l'on pratique la pila paganica, la pila trigonalis, la follis et l'harpastum[3]. Les soldats chinois accomplissent également des exercices avec un ballon qu'ils utilisent pour jongler et effectuer des passes ; cette activité pratiquée sans buts et en-dehors de toute compétition sert à l'entretien physique des militaires (促据, cuju). Les premiers textes concernant le Cuju datent de la fin du IIIe siècle av. J.-C. et sont considérés comme les textes les plus anciens liés au sport chinois[4]. À la fin du XVe siècle, le calcio florentin apparaît en Italie. Il s'agit d'un lointain cousin du football, qui disparaît totalement en 1739[5].
[pic]
[pic]
Soule en Basse-Normandie en 1852
Le football trouve ses racines réelles dans la soule (ou choule) médiévale. Ce jeu sportif est pratiqué dans les écoles et universités mais aussi par le peuple des deux côtés de la Manche. La première mention écrite de la soule en France remonte à 1147[6] et son équivalent anglais date de 1174[7]. Dès le XVIe siècle, le ballon de cuir gonflé est courant en France[7]. Longtemps interdite pour des raisons militaires en Angleterre[8] ou de productivité économique en France[9], la soule, malgré sa brutalité, reste populaire jusqu'au début du XIXe siècle dans les îles Britanniques et dans un grand quart nord-ouest de la France. Le jeu est également pratiqué par les colons d'Amérique du Nord et il est notamment interdit par les autorités de la ville de Boston en 1657[10]. Nommée football en anglais, la soule est rebaptisée folk football (football du peuple) par les historiens anglophones du sport afin de la distinguer du football moderne[11]. Cette activité est en effet principalement pratiquée par le petit peuple comme le

en relation

  • Football
    600 mots | 3 pages
  • Le football
    256 mots | 2 pages
  • Le football
    7469 mots | 30 pages
  • Football
    586 mots | 3 pages
  • Football
    572 mots | 3 pages
  • Football
    586 mots | 3 pages
  • Football
    626 mots | 3 pages
  • Football
    2985 mots | 12 pages
  • Le football
    647 mots | 3 pages
  • Le football
    508 mots | 3 pages