FR

Pages: 2 (530 mots) Publié le: 21 octobre 2015
Candide, Pangloss et Martin marchaient depuis plusieurs heures le long de la cité, tout en parlant de métaphysique et de moral comme à leur habitude.
Ces rendez-vous quotidiens entre les troisphilosophes étaient la seul et unique chose que la vieillesse ne leur avait pas prit.

Cependant, arrivé à sa métairie, Candide retrouva, à son fort désespoir, Cunégonde. La malheureuse s'était enlaidieavec l'âge et la fatigue, elle était devenue hargneuse, aigries, dépourvue de féminité, et même insupportable aux yeux de Candide.
Ils vivaient tous dans cette petite métairie, mais avec unephilosophie de vie différente les uns des autres. La vieille était devenue, avec l'âge, infirme, acariâtre et de plus mauvaise humeur que Cunégonde. Cacambo était lui excédé du travail et maudissait sadestinée éprouvante. Pangloss quand à lui était désespéré de ne pas briller dans une université Allemande. Tandis que Martin vivait au jour le jour et prenait les choses avec patience.

Voyant de part lesfenêtres de la métairie des bateaux chargés de bachas, d'effendis, de cadis envoyés à l'exil et d'autres embarcations contenant les nouveaux fonctionnaires qui seront à leur tour exilés à Lemnos,Mytilène ou encore à Erzeroum, la vieille voulu savoir si il fallait, après leurs nombreuses péripéties, agir ou rester passif et continuer leur vie sans grande ambition et se terrer sous la métairie? Cefut une grande question qui nécessita de nouvelles réflexions de la part de nos trois philosophes.
Après de longues confusions, d'hésitations, de prise de tête, les trois philosophes se mirent, pourpasser le temps à cultiver leur jardin. Ils n'avaient en leur possession que de simple faux. Ils pratiquaient comme tout ceux de leur cité l'assolement triennal. C'était ce qui leur permettaient desubvenir à leur besoins, mais ils savaient qu'ils ne pourraient plus tenir longtemps car ce travail était extrêmement harassant et les habitants de la métairies n'étaient plus tout jeunes.

Pendant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • FR
  • Fr
  • fr
  • fr
  • Fr
  • Fr
  • Fr
  • Fr

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !