Français

1019 mots 5 pages
Le concept de génération est utilisé pour caractériser des groupes d’individus très différents, parmi lesquels certains constituent une bande partageant des points communs.
Ce phénomène nous amène à connaitre à travers un corpus de quatre documents, les facteurs de regroupement générationnel.
Georges Perec montre dans le quatrième chapitre de son roman Les Choses, en 1965, que les jeunes individus forment un groupe partageant des points communs. Tout comme Marwan Mohammed et Laurent Mucchielli, dans leur essai Les bandes de jeunes, des blousons noirs à nos jours de 2007, décrivent une bande de jeunes. Le tableau Le sentiments d’appartenance à une génération montre les types de générations et des pourcentages qui correspond à la réponse des français. L’image de Che Guevara nous rappelle, que des individus ont formé un groupe révolutionnaire.
Après avoir vu la recherche de liens des jeunes, nous verrons le partage de situations ou d’orientations similaires puis le rejet des normes d’un groupe.

On peut constater qu’il y a une forte recherche de liens de la part des individus. Tout d’abord, les jeunes individus forment une bande ayant un but en soi. En effet, ils forment un groupe pour être ensemble, être souder comme le montre Marwan Mohammed et Laurent Mucchielli dans leur essai. Cette idée est confirmée par Georges Perec dans son roman mais précise que les jeunes partagent des points communs comme par exemple leurs habitudes, le vocabulaire. Cette idée de former une bande est également présente chez cette figure emblématique, Le Che, qui a regroupé autour de lui un groupe révolutionnaire ayant un but politique. De plus, afin de se retrouver, les individus ont des lieux de regroupement. En effet, Marwan Mohammed et Laurent Mucchielli expliquent qu’ils vont dans des lieux qu’ils tentent de s’approprier mais qui donnent une certaine crainte chez les habitants. Georges Perec partage cette idée car dans son roman il fait apparaître que la bande d’individu

en relation

  • français de francais
    346 mots | 2 pages
  • Français
    4802 mots | 20 pages
  • Francais
    6279 mots | 26 pages
  • francais
    1124 mots | 5 pages
  • Francais
    4718 mots | 19 pages
  • francais
    7537 mots | 31 pages
  • Le francais
    280 mots | 2 pages
  • Français
    626 mots | 3 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages