Français

Pages: 9 (2134 mots) Publié le: 28 avril 2010
Victor Hugo :
Le Dernier jour d’un condamné Chapitre 13

Plan :
I) Présentation des forçats par le narrateur, ce qu’il voit.

1. Harcèlement psychologique et déshumanisation des forçats par les forgerons
2. Atmosphère de peur comme dans un film d’horreur

II) Un spectacle particulier et étrange qui se produit

1. Scène paradoxale entre la situation desforçats et leur agissement.
2. Une joie des forçats mais une joie triste

III) Un condamné qui devient fou

1. Lien particulier entre les forçats et le narrateur 
2. Un cauchemar délirant et démoniaque.

Problématique : comment l’auteur défend-il sa thèse en mettant en relief plusieurs contrastes dans l’écriture de son texte ?

Introduction :

Victor Hugo estl’un des auteurs le plus célèbre et sûrement le plus doué du mouvement romantique du XIVe siècle. Très connu pour son implication personnel dans ces œuvres, cet écrivain ne perd pas une occasion pour donner son avis et principalement sur un sujet très discuté à cette époque : la peine de mort. Il a notamment écrit beaucoup de livres comme Claude Gueux ou encore L’Affaire Tapner pour développer etargumenter sa vision des choses sur la question. Avec une grande maîtrise de la rhétorique, Victor Hugo ne cesse de nous surprendre de par ses nombreux exemples de la vie courante de l’époque illustrant ses arguments plutôt pertinents. Il amène le lecteur à se poser des questions sur un sujet et à y réfléchir sans jamais le contraindre. C’est ce qu’il fait, avec talent, dans Le Dernier Jour d’uncondamné, mais avec une petite touche de sensibilité puisque Victor Hugo, en imaginant un journal intime fictif d’un condamné, donne la possibilité au lecteur de mieux s’identifier au personnage et peut plus facilement le toucher. Ce qui ne l’empêche pas d’apporter certains contrastes dans son récit, notamment vers la fin du chapitre 13 où le narrateur décrit une scène particulière de forçats sepréparant à aller aux galères avant de sombrer dans une folie passagère. On pourra ainsi étudier, dans un premier temps, cette vision des forçats à travers les yeux du narrateur, puis dans un second temps, le spectacle particulier et étrange qui se produit et pour finir, le condamné narrateur qui devient fou.

Développement :

Dès le début, le narrateur décrit les conditions dans lesquellessont accueillies les futurs galériens. Le mot « boue », employé dans la première phrase du passage et l’expression qui le suit «  les pavés inondés », montrent toute la saleté et l’insalubrité de la cour de la prison qui contribue notamment à rendre fragile le moral les forçats. Vient ensuite le travail des deux forgerons avec leurs énormes « enclumes portatives » qui consiste à fixer le« collier » que les prisonniers auront sur eux le temps de leur détention dans les galères. Déjà, la vision des forgerons musclés, bien bâtis, durs, imposants et peut-être même cruels doublé de sadiques, donne une image terrifiante de la scène dont est témoin le narrateur. Vu leur situation, on a l’impression que le narrateur a voulu que le lecteur prenne en pitié les forçats. Il utilise le mot « patient » quiinsiste sur le coup de « l’enclume appuyée à leur dos » infligé aux forçats. Ils subissent une attaque physique qui ne fait que dégrader leur état physique et moral. Petit à petit, chaque coup d’enclume ne fait que refermer le collier autour du cou des prisonniers qui peut être vu comme les limites d’une prison mentale. Ils sont déshumanisés par ce symbole qui montre qu’ils ne pourront plusréfléchir, plus penser, qui sont les plus grands atouts de l’humain. Ceci est aussi symbolisé par la comparaison que, comme ils ne peuvent pas réfléchir, leur tête est vide et que le moindre mouvement brusque leur « ferait sauter le crâne comme une coquille de noix ».

Arrive ensuite une toute autre ambiance. Le passage qui précède apparaît comme une première étape dans le long et dur parcours...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Francais
  • Français
  • Français
  • Francais
  • Francais
  • Français
  • Français
  • Français

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !