Francais

962 mots 4 pages
L’Internet et l’intégration planétaire

L’Internet les nouvelles technologies de communication multiplient les contacts entre les individus, les nations, les cultures et les économies. Ce phénomène d’interaction offre des possibilités considérables et accroît les chances de réaliser des progrès humains sans précédent .Mais le risque n’est-il pas la marginalisation de la grande majorité des humains ? Il semble que n’on : la téléphone mobile, les réseaux satellitaires, le numérique, la fusion de l’informatique et des communications, en particulier via l’Internet sont les nouveaux outils de cette intégration planétaire. En effet, jamais aucun outil de communication ne s’est développé de manière aussi spectaculaire que l’Internet : une centaine d’ordinateurs seulement consultaient l’Internet en 1988. Ils étaient 36 millions en 1998. Par ailleurs, cet outil révolutionnaire qui a donné naissance à des cybercommunautés rassemble des milliers de participants (particuliers et entreprises) sur de vastes champs d’activités : plus de 14 millions de personnes étaient abonnés à des services en ligne en 1998. Ce nombre devrait dépasser 700 millions dans deux ans et atteindre un milliard en 2005 ! En outre, l’Internet, réseau des réseaux des ordinateurs, libère aujourd’hui les sociétés des contraintes de temps et d’espace. Ses avantages en terme de vitesse et de coût sont évidents. A titre d’exemple, pour envoyer un document d’une quarantaine de pages de Madagascar en Côte d’Ivoire, il faut cinq jours par la poste contre quelques minutes par courrier électronique. Les frais d’acheminement passeront quant à eux de 75dollars à…2 cents ! Autre application- encore embryonnaire- de l’Internet en, Afrique : la télémédecine qui, grâce au réseau mondial, permet de délivrer des consultations, voire même de fournir une assistance chirurgicale pour opérer « à distance » des populations éloignées des infrastructures hospitalières. Ces autoroutes de

en relation

  • français de francais
    346 mots | 2 pages
  • Français
    4802 mots | 20 pages
  • Francais
    6279 mots | 26 pages
  • francais
    1124 mots | 5 pages
  • Francais
    4718 mots | 19 pages
  • francais
    7537 mots | 31 pages
  • Le francais
    280 mots | 2 pages
  • Français
    626 mots | 3 pages
  • francais
    1206 mots | 5 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages