Frankenstein

457 mots 2 pages
Résumé:
Nous étudions ici le chapitre 5 de l'œuvre « Frankenstein », de Mary Shelley. Dans le chapitre précédent, Frankenstein a découvert comment animé la matière morte. Dans ce chapitre, nous assistons au résultat de sa création. Dans les chapitres précédents, le monstre est mentionné tel que Frankenstein l'imagine : aussi complexe et magnifique que l'homme, mais de taille géante. Ainsi, nous nous attendons à un géant, mais pas à un monstre… La naissance sera un évènement horrible, comme une catastrophe.

I/ Ce passage a des traces de style gothique
II/ La naissance du monstre
III/ Le passage présente des signes de renversement de situation, annonçant la suite des évènements
Extrait du document:
La créature n'a pas une forme humaine, il est gigantesque, à la peau jaune… On peut dire que la monstruosité de son physique n'est que le reflet de la morale de Frankenstein qui défia les lois de la nature. La créature est comparée à l'enfer, comme si Frankenstein avait projeté une image infernale sur sa créature. De plus, l'auteur italien Dante est mentionné, il est donc facile de faire le lien avec son œuvre la plus connue, la Divine Comédie, divisée en trois parties : le paradis, le purgatoire et l'enfer.

Cet article explique que, bien que Mary Shelley ne fournisse aucune explication ou discussion détaillée quant à exactement comment Victor Frankenstein a créé son « homme mort vivant », il est clair qu'il a utilisé beaucoup de propriétés scientifiques connues de l'âge, particulièrement l'électricité. L'auteur précise que, afin de fabriquer ce monstre humain, Frankenstein doit avoir utilisé certaines procédures médicales connues pour créer son monstre, qui dans le roman est décrit comme étant rassemblé des « sépulcral-maisons » et des « abattoirs » que « a fourni plusieurs de mes matériaux », signifiant que ces « matériaux » étaient des parties du corps. Le papier conclut que Mary Shelley, en raison de sa grande imagination et connaissance évidente du champ

en relation

  • Frankenstein
    3373 mots | 14 pages
  • Frankenstein
    2104 mots | 9 pages
  • frankenstein
    4197 mots | 17 pages
  • Frankenstein
    540 mots | 3 pages
  • Frankenstein
    583 mots | 3 pages
  • FRANKENSTEIN
    1689 mots | 7 pages
  • Frankenstein
    978 mots | 4 pages
  • Frankenstein
    1352 mots | 6 pages
  • Frankenstein
    616 mots | 3 pages
  • Frankenstein
    633 mots | 3 pages