Freud le malaise dans la culture

488 mots 2 pages
L’être humain est un être de culture, c’est-à-dire qu’il se distingue des autres espèces animales en ce qu’il construit sa propre nature. Ainsi sa nature n’est pas « naturelle » mais « artificielle », au sens où elle est façonnée, fabriquée, et transmise, de génération en génération. L’homme ne se contente donc pas de suivre « sa » nature, il l’invente, au sein d’une communauté et il se définit ainsi à partir de son appartenance à une société, à un groupe, à une famille, qui l’ont précédé. L’homme est donc un animal culturel, car il a une histoire et il n’est pas déterminé par ses instincts.
Où commence alors la culture ? Comment peut-on se représenter l’entrée dans ce monde de la culture qui est le monde humain ? Comment est signifié cet arrachement à la nature qui symbolise la civilisation ?
Le premier pas, qui nous conduit de la nature à la culture, c’est celui qui nous amène à nous soumettre à un interdit, à une règle, à un usage, que nous n’avons pas choisis, mais qui nous sont imposés dès lors que nous nous détachons de la nature. Cet interdit fondateur a pu être représenté dans la religion (judaïque et chrétienne) comme une parole de Dieu à ses créatures
( Texte 1), un ordre à ne jamais transgresser. Les recherches anthropologiques au XXe siècle, c’est-à-dire les travaux sur les moeurs des différents peuples dits
« primitifs », ont permis de formuler là encore cet interdit fondateur grâce à une découverte inédite. Ainsi l’anthropologue Claude Lévi-Strauss a montré qu’il y avait un interdit universel, propre à toutes les cultures, quelles que soient leur histoire, leur appartenance géographique, leur langue, et cet interdit est ce qu’on appelle « la prohibition de l’inceste » ( Texte 2). C’est dire que ce qui signe notre entrée dans le monde de la culture, c’est un interdit qui porte sur la sexualité ( Texte 3).
Ainsi, la culture se manifeste comme un ensemble de règles que les sociétés édictent et à l’aide desquelles elles se

en relation

  • Le malaise dans la culture freud
    2081 mots | 9 pages
  • Freud, le malaise dans la culture
    612 mots | 3 pages
  • Freud - le malaise dans la culture
    1103 mots | 5 pages
  • Freud, le malaise dans la culture
    2646 mots | 11 pages
  • Freud malaise dans la culture
    261 mots | 2 pages
  • Sigmund freud, le malaise dans la culture
    1246 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte. freud, malaise dans la culture
    1504 mots | 7 pages
  • Fiche de lecteur: le malaise dans la culture, freud
    3024 mots | 13 pages
  • Fiche de lecture le malaise dans la culture de sigmund freud
    1423 mots | 6 pages
  • R Sum Le Malaise Dans La Culture
    2830 mots | 12 pages