futur

Pages: 6 (1467 mots) Publié le: 25 décembre 2014
Devenir entrepreneur, ou comment se découvrir l’homme d’une situation
Alain Fayolle


11 Février 2004


Les pays dont la santé économique est florissante sont souvent ceux qui ont valorisé le phénomène entrepreneurial. Pourtant, la France ne crée pas encore assez d’entreprises et elle ne fait pas l’effort d’aimer ses entrepreneurs. Peut-on apprendre à entreprendre ? Prenant le contre-piedde bien des idées reçues, Alain Fayolle, maître de conférences à l’Institut national Polytechnique de Grenoble répond par l’affirmative. Son ouvrage, Entrepreneuriat, apprendre à entreprendre (Dunod, 2004) nous enseigne ainsi qu’on ne naît pas entrepreneur, mais qu’on le devient. Complet, adapté aux principales situations entrepreneuriales, ce livre rappelle notamment que la création et la vied’une entreprise sont le fruit d’un processus et de la rencontre d’un homme et d’une situation. Un ouvrage destiné à devenir une référence.

Comment définir ce qu’est un entrepreneur et, plus largement, ce qu’est l’entrepreneuriat ?
Les deux notions sont bien évidemment liées, mais à trop se focaliser sur l’individu, on peut perdre de vue la situation singulière qui, d’une certaine façon, lecontraint à adopter certains comportements. Un professeur américain résume ainsi ce point de vue : « Look at the dance, not at the dancer ! » [« Regardez la danse, pas le danseur ! »]. Dans ces conditions, plutôt que de donner une définition normative de ce qu’est, ou n’est pas, un entrepreneur, il apparaît plus judicieux de partir d’une situation concrète – comme la création d’une entreprisetechnologique, la reprise d’une entreprise, etc. – et d’essayer de déterminer le degré d’adéquation entre la situation étudiée et le profil de l’individu qui s’y intéresse. Différentes conceptions de l’entrepreneuriat semblent actuellement faire école. Un premier courant de pensée place l’émergence organisationnelle au cœur du domaine : l’entrepreneuriat, c’est le processus d’émergence d’une nouvelleorganisation. Un deuxième se concentre sur l’identification et l’exploitation des opportunités. Le troisième courant, dans lequel nous inscrivons nos propres travaux, considère que l’entrepreneuriat est défini par la dialogique individu / création de valeur nouvelle. Dans cette conception, ce qui est important, c’est lorsque le couple individu / projet entre en interaction, formant un système dynamiqueouvert sur son environnement. Deux dimensions, qui se combinent, contribuent à déterminer le domaine de l’entrepreneuriat et le degré d’intensité d’une situation : l’importance du changement pour l’individu et l’intensité de la valeur nouvelle créée pour l’environnement concerné. Ce regard que nous portons sur l’entrepreneur et l’entrepreneuriat a plusieurs implications : – l’entrepreneuriat estun champ diversifié, hétérogène et complexe ; – entreprendre est un comportement temporaire et situé ; – confondre les notions d’entrepreneur et de chef, ou de dirigeant d’entreprise constitue un non-sens.

L’esprit d’entreprendre a longtemps été l’objet d’un débat : tenait-il plutôt de l’inné ou de l’acquis ? Votre ouvrage prend position, puisqu’il propose une voie pédagogique. Qu’entendez-vouspar « enseignement de l’entrepreneuriat » ?
On ne naît pas entrepreneur, on le devient. Entreprendre est un comportement intentionnel et planifiable. Les individus peuvent se préparer, et notamment se former pour améliorer leur efficacité et leur efficience dans la concrétisation. Apprendre à entreprendre revient à acquérir des connaissances et à développer des compétences et des savoir-faireportant sur des situations (création, reprise d’entreprise, etc.) et des comportements spécifiques (orientation vers les opportunités, prise d’initiatives, conduite du changement, évaluation des risques, identification et acquisition de ressources rares, etc.), qui s’expriment dans des processus soumis à l’influence de facteurs temporels et contextuels. À un niveau plus large, l’enseignement de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le futur
  • Le futur
  • Futur
  • Le futur
  • Le futur
  • Futur
  • notre futur
  • Vision du future

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !