Génotype et phénotype révision

1177 mots 5 pages
SVT Bac Blanc - fiches révisions
Du génotype au phénotype
Chaque individu possède des caractères perceptibles qui lui sont propres : la couleur des yeux ou de la peau, son groupe sanguin, etc. L'ensemble de ces caractères constitue son phénotype.
Ces caractères sont contrôlés par les gènes, autrement dit par l'ADN, support de l'information génétique. En effet, les gènes dirigent la synthèse des protéines qui jouent un rôle fondamental dans l'élaboration du phénotype.
Cependant, le phénotype n'est pas exclusivement déterminé par le génotype. Il dépend également de facteurs extérieurs.
1. Comment passe-t-on d'un gène à une protéine ?
La molécule d'ADN est le support de l'information génétique chez l'ensemble des êtres vivants. Localisé dans le noyau des cellules, l'ADN est formé de deux chaînes de nucléotides enroulées en double hélice. Chaque gène est un fragment d'ADN dont la séquence de nucléotides détermine l'ordre d'assemblage des acides aminés d'une protéine donnée.
• Le passage d'une séquence de nucléotides à une séquence d'acides aminés fait intervenir le code génétique. Ce système de codage fait correspondre à chaque triplet de nucléotides, appelé codon, un acide aminé déterminé. C'est ainsi qu'un gène peut être traduit en protéine.
• Dans le cytoplasme, les ribosomes assemblent les acides aminés − issus de la digestion des aliments protidiques − dans l'ordre imposé par les codons. Ils arrêtent l'élongation de la chaîne lorsqu'ils rencontrent un codon-stop, qui ne correspond à aucun acide aminé.

2. Quel rôle les protéines jouent-elles dans l'élaboration du phénotype ?

• Une protéine est formée d'une ou de plusieurs chaînes d'acides aminés. L'ordre dans lequel les acides aminés s'enchaînent détermine la forme finale mais aussi la fonction biologique de la protéine.
• Par conséquent, lorsque la séquence des nucléotides de l'ADN subit une mutation, la séquence d'acides aminés correspondante est modifiée et les propriétés de la protéine sont

en relation

  • Svt bac blanc
    2750 mots | 11 pages
  • Applications technologiques de la relation génotype – phénotype
    717 mots | 3 pages
  • Tableaux mathematiques
    730 mots | 3 pages
  • Neurone
    2024 mots | 9 pages
  • Fiches svt theme 1 1ere s
    1643 mots | 7 pages
  • SVT premiere
    875 mots | 4 pages
  • Introduction génétique non mendelienne
    1699 mots | 7 pages
  • Le portrait du grand pere
    262 mots | 2 pages
  • Brassages génétiques
    482 mots | 2 pages
  • 1
    1815 mots | 8 pages