Géopolitique

Pages: 9 (2090 mots) Publié le: 8 juillet 2010
I.Les limites de la mondialisation

1) Une mondialisation inachevée
Elle ne touche pas tous les pays. L’Afrique noire, notamment, est presque entièrement délaissée. Les PMA ne participent que pour 3% aux échanges mondiaux et sont peu concernés par les délocalisations et le grand tourisme. D’un point de vue plus général, la mondialisation reste encore freinée par la « distance-temps »(elle touche peu les régions isolées et montagneuses au centre des continents) et par la distance culturelle (l’essentiel des échanges se fait entre gens de même langue et de même culture).
Dans les pays développés, de vastes secteurs ne sont qu’effleurés par la mondialisation. C’est le cas du marché de l’alimentation qui reste très régional, de celui de la culture (encore très national, del’éducation (très peu internationalisée, si on excepte quelques universités prestigieuses : Harvard, MIT, Stanford…). Les accords de libre-échange et les marchés communs comme l’UE confinent encore les échanges dans un cadre plus restreint que celui du globe.

2) Une mondialisation contestée
Dans les pays industrialisés, les délocalisations d’entreprises vers le tiers-monde entraînent lechômage. Les travailleurs doivent accepter de se déplacer et de se requalifier. La mondialisation fait peur parce qu’elle est synonyme de changement et de précarité. Cette angoisse est à l’origine de réflexes populistes et nationalistes (lit des partis d’extrême-droite).
Dans les pays du Sud (notamment au Brésil et au Mexique), elle est ressentie par les plus pauvres comme une manœuvre des Etatsindustriels (et surtout des EU !) pour asservir le Sud et détruire à la fois les Etats-nations et les cultures traditionnelles.

3) Mondialisation et développement
L’unification du monde en un vaste marché met en concurrence les vieux pays industriels et le tiers-monde. Exemple : impuissance des cultivateurs de coton maliens contre les cotonniers américains (dont la production estsubventionnée). Pays du Nord = les grands gagnants de la mondialisation car leurs FMN rapatrient une bonne partie des bénéfices de leurs délocalisations et elles n’hésitent pas à changer d’Etat quand leur intérêt est en jeu.
Même entre les Etats du Sud, la concurrence existe. L’utilisation de la main-d’œuvre enfantine est un moyen d’abaisser les coûts ! (même si les instances internationales s’enémeuvent !)
La mondialisation laisse une partie du Sud en marge, mais elle a permis le décollage économique des NPI d’Asie orientale et actuellement des pays émergents (NNPI, Chine…). Elle est donc partiellement responsable de l’éclatement du tiers-monde.

4) Mondialisation et environnement
Mondialisation stimule la production de biens et leurs transports :
- Elle aggrave lapollution atmosphérique, l’effet de serre, la destruction de la couche d’ozone, les pluies acides, les marées noires.
- Elle pousse à la déforestation de la zone intertropicale : une partie de l’Amazonie est mitée par de grandes exploitations agricoles (élevage extensif) ; forêts thaïlandaises et indonésiennes en train de disparaître pour servir de matière 1ère aux fabriques de meubles,exportés ensuite dans les pays du Nord.
Mondialisation accélère aussi les migrations humaines : migrations internationales du Sud vers le Nord, exode rural dans le tiers-monde dans les villes et les zones franches où s’installent les usines nées de la délocalisation. Par exemple, en Chine : des millions de paysans de l’intérieur viennent chercher du travail dans les ZES (zones économiquesspéciales) entre Shanghai et Canton.
I. Le pouvoir des Etats en question
1) Une structure traditionnelle
Il existe actuellement près de 200 Etats dans le monde, bien plus qu’après le 2ème GM. Conséquence de la décolonisation (qui a fait éclater les empires coloniaux) et de l’effondrement du bloc communiste (dernièrement le Montenegro).
Différences nettes entre ces pays. Il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Geopolitique
  • Geopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique
  • Geopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !