Garder

1999 mots 8 pages
31/01
La comptabilité nationale

I/ Définition et histoire de la CN

A. Définition
Représentation globale détaille et chiffrée de l’éco nationale dans un cadre comptable. Elle a pour objectif de collecter et d’organiser les informations statistiques, d’évaluer les agrégats et de faire des prévisions.
Agrégat: Grandeur caractéristique des résultats d’ensemble de l’économie nationale. (ex : la production).

B. Etapes
Elle est née de préoccupation pratique. (1930-1950) Cette période d’incertitude éco et de crise il y avait pour les pouvoirs publiques la nécessité d’évaluer les besoins et essayer d’enrayer les pénuries. Elle est donc née d’une volonté de connaissance des mécanismes économique pour que les pvr publiques puissent agir dessus. Du fait de la complexité il fallait synthétiser les résultats.
Progressivement la diffusion des idées keynésiennes (30-40) a légitimé la CN. L’analyse Keynésienne est une analyse macro-éco. Analyse macro-éco pense directement au relation entre les différents agrégats. (Ex: entre production nationale et consommation nationale).
En France, les premiers comptes ont été publiés en 1950 dans le cadre de la comptabilité nationale française. Et il a été mis sous la responsabilité de l’INSEE à partir de 1963. Les comptes nationaux français sont établis selon le système européen de comptabilité 1995. Harmonisation de la construction de la CN en Europe. comparaison entre pays sur différents indicateurs.
Avec cet outil, on a la possibilité d’évaluer la richesse, les taux de croissance, faire des comparaisons dans le temps et l’espace et faire des prévisions.

II/ Les agents économiques

Les acteurs = secteurs institutionnels.
Définition : On appelle secteurs institutionnels un ensemble d’unité économique qui ont un comportement économique analogue. Comportement= producteur, travailleur, épargnant etc.… on dit que le comportement économique est repéré par la fonction principale : D’abord par la nature et l’origine des

en relation

  • Avant gardes
    512 mots | 3 pages
  • Le pont du gard
    694 mots | 3 pages
  • Les avant-gardes
    1746 mots | 7 pages
  • Pont du gard
    485 mots | 2 pages
  • Le Pont du Gard
    544 mots | 3 pages
  • Pont du gard
    1902 mots | 8 pages
  • Le pont du gard
    810 mots | 4 pages
  • Gardes pharmacie
    802 mots | 4 pages
  • Jostein garder
    1005 mots | 5 pages
  • Pont du gard
    793 mots | 4 pages