Generation

306 mots 2 pages
La politique économique est de plus en plus un enjeu de souveraineté, dans la mesure où l'économie a pris une place déterminante dans la vie des pays, surtout les plus développés. Parmi les secteurs économiques les plus touchés par les enjeux de souveraineté, on retiendra particulièrement la défense, l'énergie (sécurité d'approvisionnement), l'ingénierie informatique (matériel et logiciel).
En théorie économique contemporaine, toute politique économique doit implicitement ou explicitement faire face aux difficultés soulevées par les théorèmes de l'économie du bien-être, le théorème de Coase ainsi que la critique de Lucas. Ces trois éléments de théorie économique soulignent en effet respectivement l'efficacité de l'allocation par le marché, la souplesse des contrats au regard des mesures de politique et enfin l'importance des comportements opportunistes des agents face à toute forme de politique économique.
Les Politiques de l'emploi ont souvent pris une place importante dans les politiques économiques (en particulier en France à partir de la fin des Trente Glorieuses). On utilise souvent les termes de « politique de la demande » et « politique de l'offre ».
De ce fait, les politiques économiques contemporaines visent soit à remédier à des échecs de marché (si le marché pour un bien n'existe pas, ce qui empêche des échanges mutuellement profitables, ou bien si un défaut d'information conduit à des équilibres non-optimaux) ou limiter les perturbations introduites précédemment par l'État ; soit à effectuer des redistributions face à un équilibre considéré comme trop inéquitable, ou à favoriser certaines catégories sociales ; soit à faire que l'action de l'État favorise les initiatives des autres agents économiques (stabilité juridique et fiscale par exemple).
Dans chaque cas, les résultats attendus doivent être mis en regard des comportements de recherche de rente (rent-seeking) créés par la distorsion introduite par la mesure

en relation

  • Générations
    858 mots | 4 pages
  • Génération
    649 mots | 3 pages
  • Génération
    3656 mots | 15 pages
  • La génération
    1672 mots | 7 pages
  • La génération y
    5820 mots | 24 pages
  • La génération y
    514 mots | 3 pages
  • Génération y
    11192 mots | 45 pages
  • La génération y
    11904 mots | 48 pages
  • Génération y
    4235 mots | 17 pages
  • Generation
    652 mots | 3 pages