Germinal

Pages: 9 (2038 mots) Publié le: 7 février 2011
I/ Questions :
1°) L’incipit du roman traduit exactement le travail minutieux de l’auteur, Emile Zola, véritable chef de file du naturalisme. Nous allons vous montrez son travail remarquable en commençant avec les aspects réalistes de ce début, pour ensuite terminer sur les aspects fantastiques dû à son imagination.
Zola s’est beaucoup documenté sur les mineurs, sur leurstravails, sur leur vie, voici un extrait qui décrit un des lieux où ils travaillaient : « Etienne, qui s’oubliait devant le brasier à chauffer ses pauvres mains saignantes, regardait, retrouvait, chaque partie de la fosse, le hangar goudronné du criblage, le beffroi du puits, la vaste chambre de la machine d’extraction, la tourelle carrée de la pompe d’épuisement. » Cet extrait nomme les différentséléments du lieu de travail des mineurs à travers les yeux d’Etienne. On y trouve plusieurs expressions caractérisant chaque élément : « chaque partie de la fosse » qui indique qu’il y en avait plusieurs, « la vaste chambre de la machine d’extraction » qui indique la grandeur de la pièce ainsi que son lieu, « la tourelle carrée de la pompe d’épuisement » qui indique la forme de la tourelle ainsi queson lieu. Tout cela fait référence au registre réaliste.
Ce roman est composé de deux registres : le registre réaliste et le registre fantastique. On vient de vous présenter un extrait prouvant la présence du registre réaliste, faisons de même pour le registre fantastique.
L’auteur ne s’est pas limité au travail d’historien, il a aussi fait intervenir son imaginationcomme nous le montre cet extrait : «Cette fosse, tassée au fond d’un creux, avec ses constructions trapues de briques, dressant sa cheminée comme une corne menaçante, lui semblait avoir un air mauvais de bête goulue, accroupie là pour manger le monde. » Il décrit la fosse, ainsi que l’élément majeur lui appartenant : la cheminée, représentée comme une corne menaçante, une bête goulue, puis avec leverbe « manger » dans la métaphore « accroupie là pour manger le monde », cela fait référence à une personnification et donc au registre fantastique.
En conclusion Emile Zola a écrit un roman qui est très travaillé sur le point de vue du travail d’historien mais également très soigné sur le travail imaginaire, fantastique.

2°) A travers les chapitres 2 et 4, on peut direque l’auteur à créer une documentation précise sur la vie des mineurs au XIXème siècle dans le Nord de la France.
Le chapitre 2 dénonce la vie à la maison comme nous le prouve cet extrait : «  Maintenant, la chandelle éclairait la chambre, carrée, à deux fenêtre, que trois lits emplissaient. […], contre lequel ils avaient dû installer le berceau de la dernière venue, Estelle,âgée de trois mois à peine. » Cet extrait décrit les 7 enfants des Maheu ainsi que leur chambre.
Le chapitre 4 dénonce la vie à la mine comme nous le prouve cet extrait : « A la vérité, ce n’était point un chemin commode. Il y avait une soixantaine de mètre, de la taille du plan incliné ; et la voie, […], on se coulait à plat ventre, avec la sourde inquiétude d’entendre brusquementcraquer son dos. » Cet extrait décrit l’intérieur de la mine, l’état des bois, des chemins …

3°) Le titre « GERMINAL » fait référence à un mois républicain, entre autre, le premier mois du printemps, représentant la naissance de nouveaux bourgeons et donc la renaissance du monde. Zola souhaite nous représenter le printemps comme l’égalité ouvrière. La dernière phrase veut tout dire : «  Deshommes poussaient, une armée noire, vengeresse, qui germait lentement dans les sillons, grandissant pour les récoltes de siècle futur, et dont la germination allait faire bientôt éclater la terre. » Cette phrase reflète l’idée du roman : la révolte. L’expression « une armée noire » représente le peuple mineur à la couleur du charbon, « grandissant pour les récoltes du siècle futur »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Germinal
  • germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !