Glycémie capillaire

Pages: 5 (1104 mots) Publié le: 26 mai 2013
Lieu : Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

Situations ou activités vues ou réalisées : Réalisation d’une glycémie capillaire tous les jours avant chaque repas chez une patiente (Mme G) de 82ans, diabétique de type II (diabète non insulino dépendant).
La réalisation d’une glycémie capillaire s’effectue, avec un lecteur instantané de glycémie, de bandelettescompatibles au lecteur et d’un autopiqueur rétractable à usage unique et une compresse sèche, en piquant la dernière phalange d’un doigt sauf le pouce et l’index pour préserver la « pince » et en évitant la pulpe pour préserver la sensibilité du doigt.
Observations / Etonnements : Le diabète de Mme G étant mal équilibré, les hyperglycémies et surtout les hypoglycémies sont fréquentes chez ce patient. Ilest donc important de le surveiller régulièrement, ici cinq fois par jour, pour parvenir à équilibrer son traitement mais surtout à veiller que ces hyperglycémies ne soient pas trop importantes (sinon injection d’insuline d’après protocole en vigueur ou prescription médicale) ou que ces hypoglycémies ne soient pas trop basses (sinon il faut resucrer le patient).
Difficultés et points àapprofondir :
- Connaître les normes de la glycémie capillaire à travers les différentes unités.
- Connaître les signes d’alertes de l’hypoglycémie et de l’hyperglycémie.
Vous sentez-vous suffisamment autonome sur l’ensemble de ces activités pour les assurer seul ? Oui / Non :
Oui, car j’ai acquis la technique pour effectuer la glycémie capillaire et connais les normes de celle-ci ainsi que les signesd’alertes.


I- Définitions et chiffres
Lorsqu’une personne est diabétique, cela signifie qu’elle a trop de sucre dans le sang, on
parle alors d’Hyperglycémie. Cela est dû à une mauvaise gestion du glucose provenant de
l’alimentation. Ce sucre n’est plus assimilé par l’organisme et s’accumule dans le sang et les
urines. Une hyperglycémie chronique peur êtretoxique pour les organes.
Dans l’organisme, c’est l’insuline (hormone) qui va faire diminuer le taux de sucre présent
dans le sang. Celle-ci est synthétisée dans le pancréas.
En France, on compte 3 000 000 de diabétiques soit 3,5% de la population.
Ce taux ne cesse d’augmenter, on estime qu’en 2025, 240 millions de personnes seront
diabétiques.
Le diabète est responsable :
- 1 000 000 dedécès par an,
- première cause de cécité,
- première cause de complication cardiovasculaire,
- 50 % d’amputations,
- 25 % d’insuffisance rénale nécessitant une dialyse.
On peut donc dire que le diabète est une maladie fréquente et grave qui nécessite une prise en
charge médicale.
II- Deux types de diabète :
Le diabète de type I : il concerne 10% des diabétiques. Ce sont en général des jeunesde
moins de 30 ans dont leur organisme ne synthétise pas ou mal l’insuline. Il s’agit du diabète
dit MAIGRE.
Le diabète de type II : Il concerne 90% des diabétiques. Ce sont des personnes de plus de 50
ans dont leur organisme montre une résistance à l’insuline. Il s’agit du diabète dit GRAS.
Il existe plusieurs raisons qui font qu’une personne devient diabétique :
- Les muscles, le tissuadipeux et le foie deviennent résistants à l’insuline. C’est
l’insulinorésistance.
- La production d’insuline diminue, on parle alors d’insulinopénie.
Sont responsables également : Les facteurs héréditaires (risque x 2 si les parents du premier
degré sont diabétiques), l’alimentation riche en sucres rapides et lipides, la surcharge
pondérale et la sédentarité et le tabagisme actif.
III-Diagnostic :
Le diagnostic du diabète nécessite une prise de sang le matin en étant à jeun d’au moins 8h.
Il faut penser à faire un diagnostic dès l’âge de 45 ans lorsqu’il existe des facteurs de risque :
- Parent de premier degré diabétique
- Surcharge pondérale
- Hypertension artérielle
- Hypercholestérolémie ou hypertriglycéridémie.
- Etat de fatigue
- Perte de poids
- Infection à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Glycemie capillaire
  • glycémie capillaire
  • Glycémie capillaire
  • Glycemie capillaire
  • Glycémie capillaire
  • La glycemie capillaire
  • Glycémie capillaire
  • analyse de pratique glycémie capillaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !