Grâce et dénuement

431 mots 2 pages
La littérature a le pouvoir de changer la vie car á la lecture des œuvres littéraires on apprend, on développe notre pouvoir de création, on découvre des paysages, des situations humaines, ou des autres situations qui nous sont ou non inconnus. L'œuvre littéraire invite au lecteur à entrer dans un autre monde, un monde virtuel qui, en occasions, peut lui paraître réel. Par exemple, Alice Ferney, auteur de Grâce et Dénuement, nous transporte dans le monde des gitans. Elle nous fait entrer dans leur vie. On découvre la vie des gens du voyage et les codes du monde gitan.

La littérature nous invite á découvrir le monde. C’est est un processus similaire à celui du bébé qui, quelques minutes après sa naissance, part à la découverte du nouveau monde. Il commence à reconnaître les odeurs, les sons, les visages. Il appréhende le monde qui l’entoure. Il commence d’être attiré par le monde. Quand on lit on est aussi attiré par le monde extérieure, un monde qui peut être réel ou non. On commence à reconnaître et à découvrir −comme le nouveau-né− de nouvelles odeurs, des couleurs, des sons, etc.

Un livre est capable de changer une vie. Pour cette raison on remarque l’importance de la lecture dans le développement de l’enfant parce qu’elle permet à l’enfant de faire le lien avec le monde dans lequel il vit. Dans le livre Grâce et Dénuement, Esther se propose de lire des livres aux enfants gitans pour tenter de les scolariser, « Je crois que la vie a besoin des livres » elle dit. Ainsi, tous les

mercredis les enfants se sont laissé emporter par leur imagination et se sont immergés dans le monde de « Le Petit Prince », de « Babar », de « Poucette », etc.

La lecture permet de comprendre les autres car on découvre d'autres expériences, d'autres destins, d'autres valeurs, d'autres vies, d'autres paysages, d'autres mondes. C’est est une expérience sociale car on observe les autres et on envisage leurs manières de vivre dans des lieux différents. Dans le livre Grâce et

en relation

  • Grace et dénuement
    266 mots | 2 pages
  • Grâce et dénuement
    420 mots | 2 pages
  • Grâce et dénuement résumé
    398 mots | 2 pages
  • Alice ferney grace et denuement
    710 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture grace et denuement
    719 mots | 3 pages
  • Analyse "grâce et dénuement" de alice ferney
    1252 mots | 6 pages
  • Fiche de lecture - "Grâce et Dénuement" Alice Ferney
    583 mots | 3 pages
  • En quoi grâce et dénuement nous donne un portrait attachant du monde des gitans?
    1444 mots | 6 pages
  • Bohemien en voyage
    445 mots | 2 pages
  • Bac français
    309 mots | 2 pages