Grands pbs économique grenoble l1

13969 mots 56 pages
Chapitre d'introduction : Au départ des questions économiques

Section I : qu'aborde-t-on en économie générale ?
Les 3 grandes disciplines : Descriptive : analyse du système éco tel qu'il est. Pose des questions des phénomènes éco. On décrit, on mesure à l’aide d’indicateurs (ex : PIB). Economie politique = analyse économique : interprétation des phénomènes éco à l’aide des théories. C'est le lieu des débats. Politique Économique : analyse de l'action publique dans le domaine économique.

Se partagent au sein de : * la macro-économie : le niveau d'analyse est l'ensemble du système économique (ex : un pays ou un ensemble de pays). * la micro-économie : niveau d'analyse d'un acteur = d’un agent, donc au niveau du particulier.

Section II : la problématique de départ de l'économie générale.

§1. Une question macro-économique : quels sont les objectifs éco d'une société moderne ?

Société moderne : la production de chaque agent dépasse sa consommation personnelle. Ayant par conséquent un échange des surplus.

Les objectifs des agents éco : satisfaire les besoins de la population.
Les besoins : Maslow avec la pyramide des besoins
Les moyens de les satisfaire : l'analyse statique : regarde la production (le revenu de la production de biens et de services) puis la circulation (une monnaie, un système). l'analyse dynamique : regarde l'évolution avec la production ( de + en + ou de - en -) et la circulation (répartition de la richesse pour satisfaire la population).

§2. Une question micro et macro-économique : la poursuite de l'intérêt personnel de l'individu est-elle compatible avec l'intérêt général de la société ?

Présupposé théorique (= postulat de départ) : Ce qui motive l'individu c'est son intérêt personnel. Si on fait la somme de tous les intérêts personnels, va-t-on déboucher sur un intérêt de l’ensemble ?
La réponse qui est apporté à ce clivage va donner les grands courants économiques.

le courant libéral :

en relation

  • Thèse sur toxoplasma codii
    60566 mots | 243 pages
  • Théories du commerce international
    29147 mots | 117 pages
  • théories du commerce international
    28763 mots | 116 pages
  • Le monde 28/10/12
    92211 mots | 369 pages
  • LA FINANCE NUMERIQUE
    64822 mots | 260 pages
  • Analyses chimiques
    171817 mots | 688 pages