Gsm : micro ondes, maxi risques ?

Pages: 6 (1369 mots) Publié le: 25 avril 2013
G.S.M : micro-ondes, maxi risques ?
Introduction
Les téléphones cellulaires (GSM) sont de plus en plus présents autour de nous. Ils émettent des micro-ondes appartenant à la bande UHF (Ultra High Frequency), soit entre 300 MHz et 3GHz. Mais les rayonnements qu’ils émettent sont-ils aussi bénins pour notre santé que l’affirment les opérateurs téléphoniques ? Des études contradictoires divisentles scientifiques. Vu les énormes intérêts financiers en jeu, on peut facilement comprendre pourquoi… Les téléphones cellulaires ou GSM, sont issus d’une technologie "très récente". En ce sens qu'il est encore trop tôt pour affirmer qu’ils ne présentent pas de risque pour la santé. Des scientifiques prudents mettent aujourd'hui la population en garde contre ces émissions journalières d'énergieinvisible de haute fréquence. Malgré les contestations, tant des fabriquants de matériel que des opérateurs GSM, les études sur la question ne permettent effectivement pas de trancher franchement sur l’absence de risque de l’utilisation d’un téléphone cellulaire. D’un coté, les études financées par ces mêmes fabriquants se montrent rassurantes, alors que d’autres, menées par des scientifiquesindépendants, concluent à l’existence d’un risque potentiel...
Echauffement anormal du cerveau
Il est en tout cas des effets que l’on ne peut nier, même si l’on n’est pas d’accord sur leurs conséquences. Exemple, l’effet thermique. Les portables sont des émetteurs d'hyperfréquences, c'est-à-dire de micro-ondes. Or, on sait que les micro-ondes produisent un échauffement sur les tissus contenant del'eau (c’est le principe du four à micro-ondes). Après avoir traversé la peau, les muscles du visage et les os du crâne, ces ondes électromagnétiques atteignent, à 2 cm de profondeur, la région la plus superficielle -mais aussi la plus sensible- du cerveau : le cortex, ou écorce cérébrale. L'énergie électromagnétique est convertie en chaleur, provoquant une élévation de la température du tissucérébral. Au niveau du cortex, cette augmentation serait d'environ 1 °C. Tout se passe exactement comme dans un four à micro-ondes, sauf qu'ici c'est le centre névralgique du corps humain qui subit un échauffement. Si l'on téléphone régulièrement et pendant de longues périodes il n'est pas impossible que l'effet thermique finisse par léser l'ADN cellulaire et provoquer des tumeurs cancéreuses.
Desétudes contradictoires
L'usage sur la durée d'un téléphone portable n'augmente pas le risque de cancer du cerveau, selon une vaste étude conduite sur 18 ans au Danemark. Mais une autre étude internationale prétend exactement l'inverse. Ce qui provoque une véritable polémique dans le milieu scientifique.
L'étude danoise, conduite sur 358 403 abonnés à un service de téléphone portable, faitapparaître une absence de lien entre usage du téléphone portable et cancer du cerveau, même chez les personnes abonnées depuis plus de 13 ans. L'équipe a prolongé jusqu'en 2007 une enquête qui s'arrêtait en 2002 et avait déjà fait apparaître une absence d'accroissement du risque de cancer. Chez les 358 403 personnes dont l'état de santé a été suivi, il y a eu 10 729 tumeurs du système nerveux central -5111chez des hommes et 5618 chez des femmes-, mais à peu près autant chez les abonnés que chez les autres.
Mais ces résultats sont en opposition avec ceux présentés fin mai par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Les experts réunis par le CIRC avaient analysé toutes les études sur le sujet, dont certaines montraient un risque accru de gliome, un cancer du cerveau.
Ceschercheurs internationaux se sont empressés de critiquer les conclusions danoises et dénoncent une étude tronquée. Une prudence s'impose d'autant plus par rapport à ces résultats car cette étude danoise est financée par des opérateurs étroitement liés à l'industrie de la téléphonie mobile.
Le corps humain, un récepteur radio insoupçonné
D’autres effets, non thermiques et potentiellement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les risques controversés des fours à micro-ondes
  • Micro ondes
  • Attention micro-ondes
  • Filtres micro-ondes
  • Le four à micro ondes
  • Optimisation des procédés d’ennoblissement textile par l’utilisation de micro-ondes
  • Maxi
  • Le gsm

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !