guernica

Pages: 6 (1266 mots) Publié le: 12 octobre 2014
Picasso, "Guernica",
huile sur toile, 351 x 782 cm, peint du 1er Mai au
4 Juin 1937. 

C'est une peinture à l'huile, en noir, blanc et jaune. Elle représente une scène de violence, de
douleur, de mort et d'impuissance dont la cause n'est pas représentée explicitement dans la
série des études préparatoires du premier jour (le 1er mai 1937) conservées au Musée de la
Reine Sofia à Madrid CONTEXTE HISTORIQUE

La guerre d'Espagne est un conflit qui opposa, en Espagne,
le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ».
Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s'acheva par la défaite des
républicains et l'établissement de la dictature de Francisco Franco, qui
conserva le pouvoir absolu jusqu'à sa mort en 1975.

Un tableau monochrome :
Picasso utilise à cesfins une peinture aux
contrastes violents et aux couleurs peu
nombreuses (du gris-noir barré de jaune et
blanc).
- Cette absence de couleur évoque la mort, à la
fois la mort des victimes et la mort de la
civilisation.
- Le choix du noir et blanc évoque les photos
de guerre : en effet, Picasso était en France
quand il a appris par la presse que Guernica
avait été bombardée.
- De plus, lenoir et le blanc évoque  la presse.
Picasso, informé par voie de presse, a
incorporé à son oeuvre de nombreuses
références à celle ci.
Par exemple le pelage du cheval, fait de petit
traits serrés, réguliers et alignés rappelle les
caractères typographiques.

LA COMPOSITION

Lignes de forces qui sous tendent la composition de Guernica

Son élaboration est une synthèse complexe ducubisme, du
surréalisme, des préoccupations picturales propres à  Picasso, mêmes
celles hérités des Anciens.
La volonté de faire un chef d'œuvre « moderne  fait parti de son projet,
tant par les dimensions du format que par l'enjeu esthétique qui le
traverse.
De nombreux auteurs ont noté qu'il était possible de diviser la
composition du tableau en trois, ce qui offre une analogie avec latradition du triptyque flamand au 15ème siècle.
Dans ce tableau, l'espace est incertain, les corps sont distendus, cassés
par l'éclatement des plans, emboîtés autant que disloqués.
Mais ce chaos apparent est contrebalancé par la gradation des gris et les
forts contrastes noir/blanc qui apportent à la composition sa cohérence.
L'œuvre est tendue entre destruction et construction.

-Les principaleslignes de force du tableau forment un triangle.
-Placé au centre de la composition, : La pièce maîtresse : le cheval blessé =
symbolise : le peuple.
-La liberté est mourante. Comme pour la mère portant son enfant mort, la douleur est
symbolisé : par la langue pointue comme un couteau.
-La lance qui transperce le flanc du cheval rappelle celle qui blesse la poitrine du
Christ. -Lacrucifixion est symbolise : la souffrance et l'agonie. (analyse empruntée à
l'agonie
W. rubin, L'Art dada et surréaliste)

- Au premier plan de la composition : Le guerrier tombé au sol est dans la position de la
crucifixion et tient une arme brisée. apparaît un combattant dont le corps est morcelé et
décapité. Ce personnage porte sur son visage toute la violence de la guerre : la dentition précise,et la décapitation sont les signes de la brutalité.
- Le cheval agonisant, transpercé d'une lance, domine le combattant blessé.
-La partie gauche est occupée par l'inébranlable taureau dont l'origine artistique et mythique
remonte à l'âge minoen. Il symbolise : la force.

-Le chœur des femmes : trois femmes sur le coté droit de la composition forme un
chœur antique, pleurant la libertéagonisante.
Celle de droite tombe dans une maison en flamme,
La deuxième s'enfuit en courant
La dernière, une mère, hurle avec son enfant dans les bras.

Quand il aura connaissance au cours de la journée du premier mai 1937 des
photographies de Guernica en flammes publiées par les journaux, il
intègrera le bombardement dans son œuvre.

En fond de tableau, des formes
géométriques sombres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica
  • Guernica

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !